RDC/énergies renouvelables: Le grand architecte, c’est Idesbald Chinamula!

L’ Agence Nationale de l’Electrification et des services énergétiques en milieu rural et péri-urbain « Anser » nouvellement créé ouvre une nouvelle ère de grands challenge. Le combat contre l’obscurité dans l’arrière pays est déclaré. Un haut fonctionnaire du programme des nations Unis pour le développement « PNUD » a été nommé pour faire ce job.

L’homme Loiseau rare, c’est idesbald chinamula. Un développeur. Le tout premier directeur général de l’ANSER.

Il a, cependant, du pain sur la planche. C’est un peu comme le tout 1er Roi qui malheureusement n’était pas prince. Tout est à faire. Doter le service des infrastructures de bases (une politique d’électrification en milieu péri urbain et rural et un programme national d’électrification de ces milieux) et les ressources nécessaires à son fonctionnement en vue de réaliser sa mission d’électrification du Congo dans sa profondeur en faveur des paysans. Ces quatre  ans d’expert Coordonnateur du Pilier Croissance Inclusive et Développement Durable/PNUD (Programme de nations unies pour le Développement) a été couronnée d’une lourde responsabilité de traduire en actes ses publications sur le développement dans ce secteur.

Cette nomination s’inscrit dans la vision du changement de gouvernance et du pouvoir service que prône le président Félix Antoinne Tshisekedi avec son Gouvernement.

Idesbald Chinamula, couronnement d’un travail bien fait

De l’administration publique en passant par le PNUD – ANSER.., ce fût un parcours exemplaire. A la base, c’est un économiste, Expert du PNUD ensuite. Il s’est aussi spécialisé dans le secteur de l’énergie depuis une dizaine d’années. C’est sous son leadership que la RDC s’est dotée de son premier Atlas des énergies renouvelables, un ouvrage qui fait la promotion des investissements dans le secteur des énergies renouvelables en RDC.

L’Agence nationale d’électrification et des services énergétiques en milieu rural et péri-urbain a été créée par ordonnance présidentielle en juillet dernier par le président Félix Tshisekedi.  Sa gestion a été confiée à Idesbald Chinamula, ancien expert au Programme des nations unies.

Julien ntabaza,

éditeur du groupe de presse Les décideurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *