RDC/Exercice du pouvoir politique,lorsque l’église catholique prend position !


Les évêques de la cenco plaident pour l’organisation des élections en 2023.
A en croire le message des évêques catholiques de la conférence épiscopale nationale du Congo « Cenco » communiqué par la bouche autorisée, le secrétaire général, Abbé Donatien Nshole, lors d’un point de presse tenu le 01 mars courant, demandant au Premier ministre Sama Lukonde de tout mettre en œuvre pour organiser des élections crédibles, transparentes et apaisées en 2023, pas plus tard.

En effet, les évêques rappellent au chef de l’État, Félix Tshisekedi et le Premier ministre Sama Lukonde, que le peuple ne veut pas voir dans la composition du nouveau gouvernement ceux qui ont pillé et semé l’insécurité dans le pays.

« Le peuple sera frustré de voir revenir au pouvoir ceux qui ont participé au pillage, à l’insécurité et à la violation des droits humains et ne font aucun signe de repentance et conversion », a martelé les évêques.

Aux cours et tribunaux, les princes de l’église catholique leur demandent de dire le droit en âme et conscience sans céder à la pression politique, de traiter avec diligence le cas de ceux qui sont dans les prisons surpeuplées sans être jugés.

« Nous saisissons cette occasion pour demander que le procès Floribert Chebeya, Rossy Mukendi et compagnons soient exécutés sans complaisance et que les responsables répondent de leurs actes.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *