Rdc/Société: Dénise Tshisekedi Nyankeru, une héroïne dans l’ombre du président Fatshi!


Derrière un grand homme se cache une grande dame dit-on. Elle, c’est madame Dénise Tshisekedi Nyankeru, la très distinguée première dame de la République démocratique Congo. Elle succède à Olive Lembe Kabila. Jusque-là peu connu du grand public. Elle est très efficacée et opère dans les coulisses. Elle a beaucoup travaillé et contribué aux côtés de son mari Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo jusqu’ à la présidence de la République.


Par Béatrice Kuyigwa
Les congolaises et congolais doivent désormais s’habituer avec la nouvelle distinguée première dame du pays, Dénise Tshisekedi Nyankeru. Au tant retenir son nom : « Dénsie Nyankeru ». Elle fait partie de la trampe des femmes qui défendent des valeurs. Elle est toujours au service des autres de par sa profession d’infirmière en Belgique. Dénise Tshisekedi est issue d’une bourgeoisie modeste de la tribu de Bashi, nous sommes-là dans la grande province de Kivu. Elle a normalement fait ses études primaires, secondaires et humanitaires dans de bonnes écoles avant de poursuivre à l’université. Ils se sont rencontrés très jeunes avec le président Félix Tshisekedi. Ils ont fait du chemin jusqu’à s’unir pour la vie. Depuis, maman Denise a toujours été la conseillère spéciale de son mari. L’engagement de son mari dans le combat politique n’a pas entamé le climat social au sein de leur couple, bien au contraire. Nyankeru a accompagné son mari dans toutes les péripéties jusqu’à la victoire qui les a portés à la présidence de la République. Les premières apparitions publiques de la très distinguée première dame Denise Tshisekedi remonte d’il y a peu. Premièrement lors du dépôt des candidatures pour la présidentielle à la Commission électorale nationale indépendante « Ceni » comme l’exigent les textes réglementaires que le candidat président puisse être accompagné de sa femme, future première dame. C’est pendant la campagne électorale que cette femme de nature très effacée et renforcée dans cette position par la culture traditionnelle de son mari, a commencé à communier avec le public sous la protection de son mari. Durant la campagne électorale, elle a sillonnée toute la République avec son mari bien évidemment. Au four et au moulin, madame Denise a apporté tout son soutien substantiel à Fatshi. Le nouveau président Fatshi lui doit beaucoup. Pendant près de vingt-neuf ans, elle a été une bonne conseillère pour le président.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *