Gécamines: Jacques KAMENGA relance et remonte la production


Le directeur général de la Générale des Carrières et des minières en Rdc « Gécamines », Jacques Kamenga,
a indiqué, lors d’un face à face avec les journalistes, le 04 avril 2019 à Likasi que son entreprise produira
désormais 40 000 tonnes de cuivre par an. Il compte aller au-delà de ces 40 000 tonnes dans les jours qui viennent.


Les Décideurs

La conférence de presse se tenait à l’occasion de la production du cuivre High Grade aux usines de Shituru.
A en croire le président de la délégation syndicale, il y a cela deux décennies que l’entreprise n’arrivait pas à dépasser 25 000 tonnes. Mieux, maintenir durant deux ans d’affiler cette fourchette de 25 000 tonnes. Il faut dire que le nouveau management à la tête de cette entreprise publique mené par le directeur général Jacques Kamenga et le PCA Albert Yuma avait compris d’où viendront les secours et la sortie de cette situation de crise. Du coup, il met en place une stratégie de redéveloppement et d’un plan de relance de ladite entreprise axés sur l’investissement et dans les outils miniers de production en propre, répondant aux meilleurs standards et dans les ressources humaines. Il y a aussi l’option de rééquilibrage des partenariats de l’entreprise et de la reconstruction d’une organisation adaptée à la concurrence internationale. Toute l’attention du Dg Jacques Kamenga et du Conseil d’Administration se focalise essentiellement sur les investissements des unités opérationnelles. Les fruits de ces investissements se font sentir déjà avec la certification et la relance opérationnelle des mines de Kamatanda et Kamfundwa. Ces mines permettent à la Gécamines de disposer à ces jours d’un potentiel minéral certifié. Cela permet d’envisager l’avenir avec beaucoup
plus d’assurance et dans une certaine sérénité. Il faut noter qu’en 2013 l’entreprise installait un concentrateur
gravimétrique à Kamfundwa pour un coût global de 23 000 000 USD. Cela a permis d’alimenter les usines de Shituru. Une usine de concassage a été aussi installée à Kamatanda. Cette opération a coûté 17 000 000 USD. Cette usine est déjà opérationnelle depuis le début de 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *