RDC/Electrification des villes, milieux urbains et ruraux: JEAN BOSCO KAYOMBO RASSURE


Le directeur général de la société nationale d’électricité « SNEL », Jean Bosco Kayombo s’emploie à participer activement dans la matérialisation du programme de développement de la République démocratique du Congo en ce qui concerne son secteur, notamment l’électrification des villes, milieux urbains et ruraux. Il s’est déchainé au premier forum sur l’énergie à Matadi avec des exposés présentant les grandes réalisations d’Inga ; un potentiel merveilleux unique avec + 40 000 et/ou 50 000 MW.

Par Serge Mulira
Dans sa présentation portant sur la contribution de la SNEL au relèvement du taux de désserte nationale, Jean Bosco Kayombo annonce l’existence des projets de développement à partir du grand Inga (Inga 3). En effet, ce programme a été conçu de manière à faciliter le développement en énergie électrique en Rdc avec l’ouverture aux financements des institutions financières internationales. L’agence de développement du site d’Inga prend en charge toute la problématique. J.B. Kayombo salue, en passant, la volonté du président Félix Tshisekedi qui s’appuie sur ce potentiel pour développer le secteur énergétique de la Rdc. Rappelons que la SNEL avait été créée pour développer le domaine d’Inga. J.B.K affirme sa disponibilité à accompagner le président Tshisekedi dans la concrétisation de ce programme très bénéfique pour le développement énergétique de l’Afrique et le rayonnement du monde. Ce qui fera de la SNEL/
RDC un centre (réseau d’électricité) incontournable.

Les grandes réalisations de la SNEL
Signalons qu’à sa création, la SNEL avait pour mission d’accroitre l’offre énergétique en faveur de sa clientèle et de multiplier des programmes similaires surtout des partenariats publics-privés. C’est dans cet ordre d’idée que la SNEL collabore avec des partenaires du secteur minier pour réhabiliter des centrales hydroélectriques comme celle de Nseke financée par Tenke Fungurume (TFM). Alors que la centrale de Mwadingusha est en train d’être modernisée avec le soutien d’IVANHOE MINE. La centrale de Koni, quand elle, a été partiellement réhabilitée par Boss Mining. D’autres, comme Nzilo, seront réhabilitées dans les jours qui viennent.

En outre, de nouvelles centrales sont en cours de construction. C’est le cas de Zongo II. «Ces ouvrages seront finalisés d’ici là», affirme Kayombo. La SNEL renforce également les réseaux de transport en vue de l’évacuation rapide (avant la fin de l’année) des 150 MW vers le réseau de distribution existant en attendant la mise en service définitive du projet Kinsuka. Dans l’entretemps, la centrale de Busanga au Lualuba qui va produire 240 MW est en pleine construction dans le cadre de partenariat avec six communes, les 60 autres MW additionnels serviront à renforcer le déficit de la SNEL à sa clientèle.
Le président Félix a integré l’accès à l’électricité dans ses premières priorités économiques pour ce premier quinquennat. J.B.K a donc du pain sur la planche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *