Rdc: IIIème législature de la 3ème République, A.N Bureau provisoire installé!

Le secrétaire général de la chambre basse du parlement, Jean Nguvulu Khoji, a procédé lundi 28 janvier 2019, au Palais du peuple à Kinshasa, à l’installation du bureau provisoire de l’assemblé nationale de la 3ème législature de la troisième République. Ce bureau est constitué d’un Président, le doyen en âge de tous les élus, Pierre Maloka âgé de 68 ans qui a remplacé Gabriel Kyungu Wa Kumwanza. Ce dernier a choisi de siéger à l’Assemblée provinciale du Haut Katanga. Le président sera assisté par deux secrétaires, les deux benjamins Jackson Ausse Afingoto (âgé de 26 ans) et Aminata Namasia (âgé de 26 ans).

Cette composition répond aux dispositions légales qui stipulent que le bureau provisoire de l’Assemblée nationale est constitué du doyen des députés et deux plus jeunes députés nationaux. Prenant la parole, le président du bureau provisoire a rappelé à l’assistance les trois principales tâchent de la présente session, à savoir : « la validation des pouvoirs, l’élaboration et adoption du règlement intérieur de l’Assemblée nationale ; l’élection et l’installation des membres du bureau définitif de la chambre basse, conformément aux dispositions de l’article 111 de la Constitution ».
il a exhorté les députés nationaux nouvellement élus à s’adonner suffisamment au travail parlementaire, en mettant à profit leur savoir-faire et leur disponibilité.

485 députés nationaux ont été élus sur les 500 attendus, à travers les 26 provinces de la République démocratique du Congo, selon les résultats provisoires des élections du 30 décembre 2018 publiés par la Commission électorale nationale indépendante. Au rendez-vous de lundi, 434 députés ont pris part et 51 élus ne se sont pas encore présentés, tandis que 15 sièges restent à pouvoir.

Les élus du peuple, qui sont – ils exactement?

C’est la question que se pose l’opinion nationale. Sur un total de 485 élus lors des élections législatives nationales
du 30 décembre 2018 sans compter Beni, Butembo et Yumbi. Là, les élections seront organisées en mars 2019. 434 élus avaient pris part à la cérémonie d’ouverture de la session extraordinaire de la troisième législature de la 3ième République. Une faible représentativité des femmes s’observe encore une fois de plus.

Par Julien Ntabaza
Notez qu’un dossier complet sur l’ensemble des élus, leurs circonscriptions électorales, les raisons fondamentales de siéger à la chambre basse du parlement, leurs agendas en ce qui concerne les projets des lois et autres, les ambitions etc. est à retrouver dans le prochain numéro. Pour l’heure, nous vous proposons ce reportage photo des premières séances parlementaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *