Rdc/Politique – Gouvernement USN: Les regards croisés des députés!

Face à l’urgence et les temps qu’ils faillent capitalisé en vue de permettre le nouveau gouvernement à se mettre au travail. La plénière, a décidé de marcher sur les prestiges et les caprices des travaux parlementaires pour ne pas parler des us et coutumes afin de procéder à l’investiture de ce gouvernement. Une bonne fourchette des députés n’ont pas pu faire leurs speechs.

Par Julien Ntabaza

Selon le député de l’Union pour la nation congolaise « UNC », Bertin Mobonzi, une chose est vraie que les Congolais nous observent, son espoir s’appuie en ce moment-ci sur la représentation nationale et ils attendent beaucoup du Gouvernement et exigent un développement économique réel du pays conduisant à l’amélioration de son vécu quotidien. Le Gouvernement doit se hisser à la hauteur de ses attentes, afin de mériter sans cesse de sa confiance.
Ceci dit, permettez-moi, de relever de prime à bord que sur le plan sécuritaire, mon attention sera focalisée sur: La situation préoccupante de la partie Est de notre pays.

Le résumé de l’intervention du député Bertin Mobonzi

Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef de Gouvernement

La recrudescence des attaques terroristes à l’Est de notre pays appelle des palliatifs de riposte proportionnels à l’agression et cela sans délai. Et, parmi les mesures qui conduiront à l’éradication des groupes armés opérant à l’Est, il y’a lieu de citer l’amélioration des conditions de vie décentes de nos militaires et policiers ainsi que la mise en œuvre d’une diplomatie offensive à l’échelle international au sujet du rapport Mapping

Au sujet de l’amélioration des conditions de vie décentes de nos soldats, je note qu’au point 1.3. du présent Programme, Secteur Reconstruction ; la construction des logements sociaux de nos militaires et policiers n’a pas malheureusement été épinglée, alors qu’il existe un vaste Programme de construction de 4500 maisons préfabriquées au profit de nos militaires et policiers ; une promesse évidente du Président de la République à leur égard.

Que prévoit votre Gouvernement sur cette question, lorsqu’on sait que depuis un certain moment cette question devient une sérieuse préoccupation morale et un cas de conscience de nos militaires, policiers et leurs familles ? (Un militaire au front avec un mauvais moral est un danger pour la République disait déjà à l’antiquité, l’Empereur Jules César).

Le député de l’AMK, Mutombo Kasongo Germain a, en outre, estimé qu’il était impérieux pour la représentation nationale d’investir ce nouveau gouvernement le plus rapidement possible. Tout était aux arrêts. Le pays va très mal, voir même trop mal.

« En tant qu’élu du peuple avec nos rapprochements à la base nous connaissons pertinemment bien la souffrance de notre peuple, a t – il dit ». Et de poursuivre que cela montre combien nous avons la volonté de voir les préoccupations des nos populations trouver des solutions. La solution, c’est doter le pays de son gouvernement, l’exécutif.

Son intervention devrait porter sur les aspects des chiffres et chronogramme de ce programme.

Très optimiste pour ce gouvernement. Il croit à l’engagement et aux propos rassurant leur a tenu récemment le président de la République à la cité de l’Union africaine avant investiture du gouvernement Sama.

Satisfait de voir intervenir dans ce programme du gouvernement les recommandations formulées au président lors des consultations présidentielles.

Le plus grand soucis, c’est la concrétisation de ce programme. L’assemblée nationale a fait sa part, à l’exécutif de jouer sa partition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *