Félix Antoine Tshisekedi formalise son état de siège pour la paix et la sécurité de ses populations !

La décision est tombé dans le cadre de l’état de siège. Une ordonnance signé, lundi 03 mai. Il s’agit de l’ordonnance numéro 21/015 du 03 mai portant la mise en place de l’état de siège dans les provinces de l’ituri et de nord Kivu. Ainsi en a décidé le commandant suprême des forces armées congolaises et de la police, Félix Antoine Tshisekedi. Les militaires vont momentanément, mieux, pendant l’état de siège prendre la direction des ces deux provinces à problème pour imposer par la force des opérations musclés la paix et la sécurité.

Par Jules César

A en croire le Président Félix Tshisekedi, lors de son adresse à la nation, lundi 3 mai sur les ondes de la télévision nationale, la RTNC, l’unité demeure une condition siné qua non pour la restauration de la paix et de la sécurité dans la partie est de la RDC.

Pour le président Félix Antoine Tshisekedi, les principales victimes de l’insécurité qui sévit dans l’ Est de la RDC sont les populations de ces coins. Ils sont au jour d’aujourd’hui stigmatisée pour des pillages et des exactions qui s’exercent au vu et au su de tous.

« Cette image écornée dont la conséquence immédiate est la méfiance de l’opinion tant nationale qu’internationale n’est pas de nature à favoriser le développement et le bien-être  des populations congolaises. Ceci implique qu’aucun congolais digne de ce nom ne devrait rester indifférent vis-à-vis de ce qui se passe depuis trop longtemps dans cette partie du territoire national », a déclaré Félix Tshisekedi.

C’est une suite logique de son engagement à mener une lutte acharnée contre l’insécurité qui sévit dans l’Est du pays jusqu’à l’éradication complète des forces négatives.

Il a salué, en outre, la bravoure des FARDC qui se battent pour assurer l’intégrité du territoire nationale et protéger la population contre les attaques des forces négatives.

«  La paix  durable est la condition sine qua non de notre bonheur et du développement de notre pays. J’invite dès lors toutes les Congolaises et tous les Congolais à une mobilisation totale pour faire front avec nos forces armées déployées pour sécuriser notre territoire. A cet effet, j’exhorte le peuple congolais tout entier à adopter une attitude responsable à tous égards », a t-il souligné.

Il recommande, par ailleurs, au gouvernement d’assurer la logistique nécessaire aux forces armées.

Le commandant suprême des forces armées congolaises « fardc » demande à la classe politique de ne mener aucune action de manière à saboter ou décourager nos forces armées.

Il recommande aussi aux hommes et aux femmes des médias, d’appuyer, à travers leurs programmes l’action des forces armées.

Le Président de la République demande aussi « aux populations locales de coopérer étroitement avec les autorités militaires déployées en dénonçant les ennemis du peuple et toute complicité à quelques niveaux que ce soit. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *