RDC/Sécurité Est: Monsengo, Kengo, Minaku, Luwaka etc. s’unissent pour la question sécuritaire de l’Est!

Les anciens présidents de la chambre basse du Parlement de la RDC se sont réunis et mis en place une dynamique appelé collectif des anciens présidents de l’assemblée nationale. C’est un lobby de haut niveau créé pour la cause de la sécurisation de l’est du pays.

Julien ntabaza, Les décideurs

A en croire la déclaration faite à la presse mercredi à Kinshasa, ces anciens présidents appellent la classe politique à faire taire les querelles partisanes et de se surpasser pour construire un consensus autour de la question sécuritaire de l’Est. Une résolution qui a marqué cette rencontre.

Noter que c’est suite à l’aggravation  des tueries atroces et massives dans l’Est de la RDC plongé dans un cycle de guerres asymétriques marqué par des actes d’un terrorisme complexe qu’ils fondent ou motivent leurs démarches.

Ils demandent en outre l’arrêt immédiat  de toutes les tueries visant les civils dans l’Est de la République démocratique du Congo.

« La pacification et la sécurisation du territoire relèvent de la responsabilité première des Congolais », ont rappelé dans une déclaration les anciens présidents du parlement.

Ces présidents honoraires du parlement invitent par ailleurs toute la communauté nationale de considérer la situation de l’est non plus comme une priorité, mais comme une urgence et de lui accorder une prise en charge nationale, particulièrement au Chef de l’Etat et au gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires et efficaces pour mettre fin définitivement à ces tueries.

Ils recommandent aussi à la société civile de s’impliquer plus activement dans la sensibilisation de la population de l’est du pays afin d’accompagner les forces armées dans le combat contre les terroristes qui endeuillent la RDC.

Pour les pays amis et frères, membres de la communauté internationale, d’accompagner l’Etat congolais par une assistance logistique et d’expertise dans la lutte contre ce terrorisme.

Le cardinal Monsengwo Pasinya, Alexis Thambwe Mwamba, Léon Kengo Wa Dondo, Aubin Minaku Ndjalandjoko, Thomas Luhaka Losendjola, Evariste Boshab, Philomène Omatuku et Olivier Kamitatu ont signé ce document.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *