Rdc/économie-structure des prix: Sama Lukonde pour remettre de l’ordre dans le ménage!

Le Premier ministre congolais, Jean-Michel Sama Lukonde, veut remettre de l’ordre sur les Marchés des biens et services. il a instruit le ministre de l’Economie nationale d’initier un contrôle sur la structure des prix. Objectif, mettre fin à la tendance haussière sur le marché intérieur des biens et services.

La Rédaction

A en croire le ministre du Plan, Christian Mwando Nsimba, à l’issue de la réunion hebdomadaire, mercredi 19 mai à Kinshasa du Comité de Conjoncture économique qui en a décidé du controle des prix sur les marchés. Une réunion présidée personnellement par Jean-Michel Sama Lukonde.

« Nous avons également évoqué la question des prix. Il s’observe qu’au niveau mondial, il y a eu, la semaine dernière, une baisse des cours des produits céréaliers. Par contre, ici en interne, on note une certaine tendance à une accélération de la hausse des prix. A cet effet, le Premier ministre a demandé au ministre de l’Economie de faire le contrôle de la structure des prix de manière à pouvoir les maintenir au niveau où ils sont », a affirmé Christian Mwando Nsimba. Et d’ajouter : « Nous avons examiné la question du rôle que le secteur informel joue sur l’économie. Il a été constaté au niveau mondial que les effets d’atténuation de covid-19 sont impactés par l’économie informelle qui ne permet pas d’avoir suffisamment des réserves et des recettes. Madame la ministre de l’emploi et son collègue du ministère de l’Economie ont été chargés de se pencher sur la question de la formalisation du secteur informel ».

Signalons que dans la législation congolaise, les prix des biens et services sont librement fixés par ceux qui en font l’offre.

Ils ne sont pas soumis à homologation préalable mais doivent, après qu’ils aient été fixés, être communiqués, avec le dossier y afférent, au ministre ayant l’économie nationale dans ses attributions, pour un contrôle a posteriori.

D’autres points ont par ailleurs fait l’objet des échanges entre le Premier ministre et une frange des membres du Gouvernement ayant pris part à la réunion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *