RDC/Election : Mukoko Samba pour la création d’un compte d’affectation spéciale!

L’ancien ministre d’État de budget, Daniel Mukoko Samba, a proposé, lors des journées sociales du centre d’Etudes pour l’Action Sociale, édition 2021, samedi 22 mai à Kinshasa, la création d’un compte d’affectation spécialebpour l’organisation des prochaines élections dans le pays. Ce, en vue de rendre régulier le cycle électoral en rdc.

Les décideurs

Le professeur Mukoko Samba a plaidé pour la création d’un compte d’affectation spéciale pour financer les élections dans le temps en RDC.

En effet, Mukoko Samba et son G13 lance le débat de cette proposition sur la place publique dans le souci d’assurer de façon régulière, le financement des dépenses liées à la préparation et à l’organisation des élections.

 » Les comptes d’affectation spéciale sont prévus dans la loi relative aux finances publiques, cette loi qui a été promulguée en 2011, mais nous n’avons pas encore fait usage de ces outils, que la loi met à la disposition des autorités pour régler un certain nombre de problèmes », a révélé Mukoko Samba.

A l’en croire, les élections ont un coût qui est à la fois courant, parce que la centrale électorale doit continuer à travailler tous les cinq ans, même après l’organisation des scrutins.

 » C’est une idée qui a été mise sur la place publique par le G13, le groupe auquel j’appartiens, et nous continuons à mener ce plaidoyer que ce compte soit créé, une idée qui va permettre la régularité du financement de la centrale électorale, cad de la ceni, un meilleur suivi des ressources mise à la disposition de la ceni, pour éviter qu’a la veille des élections, on ne fasse supporter le cout de l’organisation des élections, par un seul exercice budgétaire. Ce qui généralement pèse énormément, la garantie d’une bonne organisation des élections, c’est d’abord une bonne préparation et la préparation doit se faire dans le temps ».

Ces journées sociales du centre d’Etudes pour l’Action Sociale, édition 2021, ont été organisé autour du thème, consolider la démocratie et promouvoir l’Etat de droit en RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *