Grands Lacs/ Poste de Secrétaire exécutif de la SADC: Sama Lukonde invite les pays amis à soutenir la candidature de la Rdc!

Le Premier ministre de la Rdc, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge rencontre les dirigeants de Botswana, Malawi, Mozambique et de Tanzanie. Objectif, rassurer ces pays du rôle que va jouer la RDC au Secrétariat exécutif de la Communauté de développement des Etats de l’Afrique australe « SADC ».

Les décideurs

Face aux enjeux et des priorités du pays, le premier ministre, Sama Lukonde s’est vu dans l’obligation après sa mission de goma d’entrer dans une autre mission. Cette fois là, une mission dans la sous région des grands lacs pour porter plus haut la voix de la RDC en rapport avec la candidature sa candidature au poste du secrétaire exécutif de la SADC.

Il est accompagné du vice-Premier, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala, du coordonnateur du Mécanisme national de suivi de l’accord cadre d’Addis-Abeba, Claude Ibalanki Ekolomba ainsi que de quelques experts et diplomates. La première étape, Gaborone au Botswana. Il se rendra respectivement au Malawi, au Mozambique et en Tanzanie.

A en croire, l’ambassadeur itinérant du Chef de l’Etat, Faustin Luanga Makela, la candidature de la RDC au poste de Secrétaire exécutif de la SADC est au centre de ce déplacement. Et de souligner que le Premier ministre rassure le soutien du gouvernement de la RDC, du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi et de lui-même à cette candidature, étant donné que ce sera pour la première fois que la RDC postule à ce poste.

Pour le Chef du gouvernement, il y a beaucoup d’aspects pour lesquels la RDC peut réclamer ce poste à la SADC. 

« La RDC, est un poumon, pas seulement pour l’environnement. C’est un poumon en termes de ressources naturelles. C’est un arbre, un foyer, d’où peut partir la logistique des transports, de l’industrialisation de toute l’Afrique, pas seulement centrale, mais également australe » (Faustin Luanga Makelela). Il ajoute par ailleurs que la RDC est un grand marché potentiel avec son barrage d’Inga, ses infrastructures d’électricité, de transports, du domaine de l’aviation et du tourisme, etc. 

« Il y a beaucoup de potentialités quand la RDC participe à la SADC », a rappelé l’ambassadeur itinérant du président.

La SADC est une organisation internationale africaine qui vise à promouvoir le développement économique de l’Afrique australe. Elle compte 16 pays membres (l’Angola, le Botswana, l’Union des Comores, la République démocratique du Congo, Eswatini, le Lesotho, Madagascar, le Malawi, Maurice, le Mozambique, la Namibie, les Seychelles, l’Afrique du Sud, la République-Unie de Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe). Elle  a son siège à Gaborone, au Botswana.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *