Rdc/marché de Kinshasa: Le Conseil des ministres décide de la baisse de prix des produits surgelés!

Le conseil des ministres a décidé lors du conseil des ministres de vendredi 25 juin, de revoir à la baisse les prix des produits surgelés (Poulet, chinchard etc.). Ce, après que le ministre de l’Économie nationale ait fait le point sur les concertations avec les opérateurs du secteur. Une démarche menée « dans le but de nettoyer la structure des prix de ces produits de grande consommation pour aboutir au prix juste.

Francine Munyere Nkana

Les éléments recueillis et des déclarations faites par les opérateurs économiques ainsi que les informations obtenues sur le lieu d’approvisionnement en Namibie, l’analyse faite au niveau du ministère de l’Économie nationale. Ce dernier a répertorié au moins 36 éléments irréguliers non incorporables dans les structures des prix. Cela a motivé et a éclairé le conseil pour cette prise d’ option de réduction de prix de ces biens de premier nécessité en vue de rencontrer le pouvoir d’achat de la population.

A en croire le compte-rendu du conseil des ministres, les calculs faits par le ministre de l’Économie nationale élaguant toutes les incohérences n’ont fait l’objet d’aucune contestation par les opérateurs du secteur lors des concertations.

Le Gouvernement signale par ailleurs que les cuisses de poulet devraient coûter moins de 10 USD par carton de 10 kilos contre 21 USD pratiqué (soit 4.200 fc le kilo). Le poulet entier autour de 10 USD par carton de 10 kilos contre 28 USD pratiqué (soit 5.600 fc le poulet). Les côtes de poulet devraient être négocié à 15 USD par carton de 10 kilos contre 22,70 USD pratiqué (soit 4.540 fc le kilo). Les chinchards 16+ à 17 USD par carton de 30 kilos contre 42,90 USD pratiqué (soit 2.860 fc le kilo).

Le ministre de l’Économie nationale est invité à prendre certaines mesures pour imposer la baisse de prix comme décidé. Il s’agit, notamment, de l’application des prix issus des concertations entre le ministre de l’Économie nationale et les opérateurs économiques du secteur des produits surgelés. Une mission urgente sera dépêchée en Belgique auprès de la société Pluvera en vue de vérifier les valeurs FOB des volailles exportées à destination de la RDC…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *