Clôture séminaire d’orientation Budgétaire : Aimé BOJI SANGARA s’engage à la mise en œuvre des recommandations formulées!

Qui commence bien, fini bien, dit-on. Les travaux du Séminaire d’Orientation sur le Cadre Budgétaire à Moyen Terme (CBMT) 2022-2024, se sont clôturés mardi 29 juin à Sultani hôtel, dans la commune de la Gombe à Kinshasa.

Julien Ntabaza/Les décideurs

Dans son mot de clôture, le Ministre d’État, Ministre du Budget, note avec satisfaction l’assiduité dont les séminaristes ont fait montre tout au long de leurs échanges et réflexions « allant dans le sens de donner au peuple Congolais un Budget à la hauteur de ses attentes, tel que repris dans l’ambitieux programme du Gouvernement, qui traduit la vision du Président de la République Félix Tshisekedi.

A en croire la quinzaine des mesures d’encadrement et d’accompagnement énumérées dans le Rapport final de ce Séminaire. Cela va essentiellement amener le pays à une croissance exponentielle des recettes de l’État. Parmi ces mesures il y a notamment la numérisation , la rationalisation des dépenses de l’État, la lutte contre la corruption, l’implication de toutes les Institutions de contrôle.

Il a en outre indiqué que la gestion des risques budgétaires, reprise dans le Rapport des participants aux travaux du Séminaire d’orientation Budgétaire demeure une question très preoccupante.

« J’ai noté également que vous vous êtes apesantis sur la gestion des risques budgétaires qui s’avèrent à ce jour une question fondamentale dans la gestion des finances publiques de notre Pays, car , elle permet de garantir une bonne budgétisation , de renforcer la crédibilité du Budget et d’assurer le succès de la stratégie de développement de notre Pays(…). Étant donné que la RDC s’inscrit progressivement dans la logique de la budgétisation accès sur le résultat, la notion de la performance qui s’impose à tous les sectoriels a particulièrement retenu notre attention », a souligné le Minétat Boji.

Et de poursuivre :

« Soyez rassurés que les différents avis et considérations exprimés au cours de ces assises ne resteront pas lettre morte. Bien plus, le Gouvernement fera siennes les idées et autres contributions susceptibles d’améliorer la crédibilité du Budget, sa cohérence avec ses activités économiques et son lien avec les politiques publiques. Pour notre part , nous ne ménageront aucun effort afin de veiller à la mise en œuvre des recommandations touchant directement le processus budgétaire », a rassuré le Ministre d’État, Ministre du Budget.

Parmi les personnalités présentes à la clôture de ce Séminaire d’orientation Budgétaire, qui a été financé par le Coref à travers le Projet Profit Congo de la Banque Mondiale, figuraient, le Vice-ministre du Budget Elysé Bokumwana Maposo, le Secrétaire Général du Budget Pierre Mbuyi, les experts du Gouvernement, les officiers de l’armée…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *