Rdc : Félix Tshisekedi retourne au bercail!

Le président Félix Antoine Tshisekedi vient de rentrer à Kinshasa dans la soirée de jeudi 1er juillet. Il revient d’une mission de compassion, réconfort et de soutien aux victimes du volcan Nyiragongo. Cela lui a pris trois semaines. Il en a profité pour évaluer l’état de siège décrété dans le Nord-Kivu et en Ituri depuis le 6 mai.

Julien Ntabaza

Le président de la République s’était mis dans l’obligation de suspendre sa tourné européenne. Il regagna son pays à la suite de ce catastrophe naturelle du Volcan de Nyiragongo puis coordonna les opérations d’aide humanitaire avant de se rendre personnellement pour une consolation et un réconfort aux victimes de ce sinistre.

Félix Tshisekedi a visité les populations de Goma, Beni et Butembo dans le Nord-Kivu ainsi que celles de la province de l’Ituri où il a été à Kasindi et à Bunia.

Il avait rencontré en outre les Présidents Yoweri Mseveni de l’Ouganda, Paul Kagame du Rwanda et un émissaire du Président burundais, trois pays frontaliers de la RDC, dans sa partie Est.

Signalons que la rencontre avec le Yoweri Museveni à la frontière entre la RDC et l’Ouganda était centrée sur des sujets économique et sécuritaire.

Les deux Chefs d’État avaient, à cette occasion, lancé les travaux de rénovation des routes qui relient les deux pays.

La première partie de la cérémonie s’était déroulée à Mpondwe, à la frontière, côté ougandais et la seconde partie à Kasindi en RDC pour la pose de la première pierre à Mpondwe, l’un des trois postes frontières les plus actifs entre l’Ouganda et la RDC.

Le premier axe routier qui sera rénové relie Mpondwe en Ouganda à Beni, en RDC. Un tronçon long de 84 kilomètres, tandis que le deuxième axe s’étend de Beni à Butembo sur 54 kilomètres.

Un peu plus au nord, le dernier tronçon s’étend sur 94 kilomètres et part du poste-frontalier de Bunagana à la ville de Goma en passant par la cité de Rutshuru.

Le financement de ce projet se fera dans le cadre d’un partenariat public-privé qui implique l’intervention d’une société indienne basée en Ouganda, qui prendra en charge le financement de 60% des travaux, 20% étant à la charge de la RDC et 20% autres de l’Ouganda.

Le Président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi avait reçu aussi sur son sol dans la partie Est à Goma le Président rwandais Paul Kagame . Une visite  au cours de laquelle les deux Chefs d’Etat avaient abordé différents sujets dont les dégâts causés par l’éruption du volcan Nyiragongo, la situation sécuritaire dans l’est de la RDC, avant de superviser la signature d’accords commerciaux.

La veille de cette rencontre, Paul Kagame avait accueilli Félix Tshisekedi du côté rwandais dans la ville de Rubavu où ils ont visité les fissures et les destructions laissées par l’éruption du volcan Nyiragongo.

Le Président de la République avait accordé une audience à Goma, au ministre burundais des Affaires étrangères et coopération au développement, Albert Shingiro, porteur d’un  message spécial du  Président burundais, Evariste Ndayishimiye lié à la paix, à la sécurité aux frontières et au développement de deux pays.

A l’issue de l’entrevue, le patron de la diplomatie burundaise, avait  indiqué que  la  rencontre était en prélude d’un mini-sommet entre Burundi et la RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *