Rdc/Election 2023 : Récemment de la population, Promulgation loi ceni, dépôt proposition de loi sur la Congolité…,Fatshi prépare son coup pour un second mandat!

C’est fait. La proposition de loi sur la Congolité vient d’être déposé à l’assemblée nationale. Nsingi Pululu a été choisi pour le faire. L’initiative est du compatriote Noel Tshiani, candidat malheur à l’élection du président de la République de 2018. Cette proposition verrouille la fonction de président de la République. Seul les congolais nés de père et de mère sont éligible.

Julien Ntabaza

A en croire le député Nsingi Pulu, aux cotés de Noel Tshiani, par hospitalité nous avons les avons accepté de se réfugiés en République démocratique du Congo, ils accèdent aux fonctions. Ils prennent part dans le partage des postes, ils sont députés, ministres, sénateurs, mandataires et autres mais pas jusqu’aux fonctions du président de la République, ça c’est inacceptable. Voilà pourquoi à travers cette loi ne peut être président de la République qu’un congolais né de père et de mère congolais.

L’élu de la Funa a, par ailleurs, fait savoir que cette proposition de loi est la réponse à la question qui taraude dans plusieurs esprits sur la double nationalité : ”vous pouvez avoir dix nationalités mais vous ne perdez jamais la nationalité congolaise, ce qui veut dire, en d’autres termes, que la nationalité congolaise est irréversible, tu es né congolais, tu mourras congolais”.

« Nous donnons la possibilité à tous les congolais, partout où ils sont de jouir de leurs droits civils et politiques », a indiqué Nsingi Pululu.

Noël Tshiani a, pour sa part, que cette proposition de loi sur la congolité prévoit également que ne peut occuper les poste d’administrateur de l’ANR, DGM, Premier ministre, président du Sénat et de l’Assemblée nationale, les ministères de souveraineté, les congolais nés de père et de mère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *