Coopération/Egypte-Rdc : Projet Ville Kitoko, Pius Muabilu signe des accords !


Le ministre d’État en charge de l’urbanisme et Habitat, Pius Muabilu relance les négociations avec les sociétés égyptiennes pour la réalisation du projet ville kitoto. En mission dans le pays de Pharaon sous la conduite du premier ministre, il a signé l’avenant à l’accord cadre Rdc-Egypte. Fruit de l’impulsion donné par le président Félix Tshisekedi dans le cadre de son programme de développement. Les logements sociaux d’abord.

Julien ntabaza/Les décideurs

Le projet Kitoko en effet est un projet de construction d’une nouvelle ville que le président Félix Tshisekedi a mise en place dans le cadre de son programme de développement pour résoudre à la fois des problèmes de logements et désengorger Kinshasa en étouffement.

Le premier ministre Sama LuKonde et les ministres concernés dont celui de l’urbanisme et habitat Puis Muabilu sont au four et au moulin matérialiser ce projet. C’est la raison de la mission qu’ils viennent d’effectuer en Egypte.

Une mission pas commeles autres, les services experts se sont activés autour de la feuille de route proposée par les partenaires égyptiens afin de valider les procédures techniques, financières et juridiques pour la matérialisation du dit projet.

Ces experts ont regagné Kinshasa samedi, 31 juillet, en promettant de renvoyer dans un bref délai, les compléments de réponses techniques, financiers et juridiques relative à la feuille de route.

C’ est sur cette note que les membres du gouvernement et leurs experts ont bouclé les pourparlers et ont trouvé un accord.

Ainsi se sont clôturés au Caire, les concertations entre la Rdc et le groupe Income ouvertes le 26 juillet dernier par le Chef de l’exécutif central Jean Michel Sama Lukonde Kienge, accompagné des ministres Pius Muabilu de l’urbanisme et Habitat, Guy Loando de l’aménagement du territoire, Molendo Sakombi des affaires foncières, ainsi que les conseillers techniques du Chef de l’État, et les experts du gouvernement réuni en commission.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *