Sport Mondial Qatar 2022/Eliminatoires : les Léopards se préparent d’affronter la deuxième journée!

Les Léopards de la RDC sont arrivés  vers 00h05 à Cotonou. C’est une mission des fauves congolais qui s’inscrit dans le cadre de la 2ème  journée du groupe J des éliminatoires, zone Afrique de la coupe du monde de football, Qatar 2022. Ils sont allé bien avant. Le temps d’arriver à bonne heure sur ce sol Béninois choisi pour cette rencontre de la la deuxième journée des éliminatoires. Les Léopards de la RDC affrontent lundi à Cotonou les Écureuils du Bénin en match de la 2ème journée du groupe J des éliminatoires de la coupe du monde de football, zone Afrique

Ghislain Ntumwa

CALENDRIER DES
ÉLIMINATOIRES DU MONDIAL 2022 – GROUPE J
(RD Congo, Bénin, Madagascar, Tanzanie)

JOURNÉE 1 – 31 MAI AU 15 JUIN 2021

  • Congo DR vs Tanzanie
    (5, 6, 7, 8.6.2021)
  • Madagascar vs Bénin 
    (5, 6, 7, 8.2022)

JOURNÉE 2 – 31 MAI AU 15 JUIN 2021

  • Tanzanie vs Madagascar 
    (11, 12, 13, 14.6.2021)
  • Bénin vs Congo DR 
    11, 12, 13, 14.6.2021)

JOURNÉE 3 : 30 AOÛT AU 07 SEPT 2021

  • Congo DR vs Madagascar              (1, 2, 3, 4.9.2021)

JOURNÉE 4 : 30 AOÛT AU 07 SEPT 2021

  • Madagascar vs Congo DR 
    (5, 6, 7.9.2021)

JOURNÉE 5 : 04 AU 12 OCTOBRE 2021

  • Tanzanie vs Congo DR  (6, 7, 8, 9.10.2021)
  • Bénin vs Madagascar
    6, 7, 8, 9.10.2021)

JOURNÉE 6 : 04 AU 12 OCTOBRE 2021

  • Congo DR vs Bénin
    (10, 11, 12.10.2021)
  • Madagascar vs Tanzanie                    (10, 11, 12.10.2021)

En effet, c’est un séjour qui commence à la 00h05, première heure de la journée. Un très bon signe, teinté de dynamisme et de la volonté de jouer et gagner le match. C’est par Lubumbashi à 21h50 précise que les Léopards ont pris l’avion de Congo Airways pour s’envoler vers la capitale béninoise. Un voyage de 4 heures et 10 minutes qui fini par un attérissage. Ils rejoignent Golden Tulip (le Diplomate Hôtel) à 02h20 après des tests Covid-19 et d’autres formalités de migration à l’aéroport international de Cotonou.

La Rdc, Mondial 2022 se décide maintenant et ici dans la deuxième journée des éliminatoires au Benin

Les Léopards de la RDC affrontent lundi à Cotonou les Écureuils du Bénin en match de la 2ème journée du groupe J des éliminatoires de la coupe du monde de football, zone Afrique. Les Béninois partent favori. Ils disposent de trois points acquis jeudi dernier, à Antananarivo au stade Mahamasina en plein océan indien contre les Baréas de Madagascar par 0-1, les  Ecureuils descendront dans l’arène avec la ferme ambition de glaner un premier succès à la maison, synonyme de maximum de points, soit 6 points en deux sorties dans cette compétition.

Dussuyer et la renaissance du Bénin

Sur l’échiquier continental, toutes compétitions confondues, le Bénin autant que ses clubs n’ont pas un seul repère de référence dans sa carte de visite. Ce qui relègue ces petits rongeurs ouest-africains au statut des « Petits poucets » sur papier. Sur le terrain et depuis quelques années, l’arrivée de l’entraîneur Michel Dussuyer à la tête du staff technique béninois a été le levier des mutations profondes.

Le sélectionneur des écureuils du Bénin, Michel Dussuyer reste concentré sur son objectif. Il travaille déjà pour enchaîner face à la RDC le lundi 06 septembre 2021 à Cotonou pour le compte de la 2e journée des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022. C’est pourquoi malgré la pluie, un groupe des Ecureuils du Bénin a tenu une première séance d’entraînement après avoir rallié Cotonou ce vendredi 03 septembre 2021. 

Le groupe s’est entraîné au stade général Mathieu Kérékou de Cotonou. Il s’agit, en effet, des réservistes et des joueurs qui n’ont pas joué lors de la victoire face à Madagascar, le jeudi 02 Septembre 2021. On note principalement la retour effectif de l’attaquant de Clermont Ferrand, Jodel Dossou. Étaient aussi présents, Moise Adilehou, Yohan Roche, Mickaël Poté, Tidjani Anaane, Gantin Olympe, Olaïtan, Beakou, Gomez, Chérif, etc. En gros, la séance s’est bien déroulée. 

Au terme des travaux, le sélectionneur s’est prononcé. Il garde comme objectif d’obtenir une nouvelle victoire. Cependant, Michel Dussuyer pense que la tâche ne sera pas facile. “Nous allons aborder la rencontre avec détermination, avec l’objectif de prendre les trois points, avec de manière plus importante dans cette course à la qualification. Maintenant, cette équipe de la RDC… Elle s’est accroché à domicile, elle aura à cœur de réagir…on s’attend à une opposition difficile”, a laissé entendre le technicien français.

Cuper à la quête de sa marque et de la puissance de la RDC

En face, les Léopards de la RDC quelque peu dans le doute après le nul de 1-1 concédé à Lubumbashi face aux Taïfa Stars de la Tanzanie, iront au contact des rongeurs béninois.

Pour ce déplacement, les poulains du technicien argentin n’ont pas une autre alternative de choix que celle de confondre ces Béninois dont la réputation de trouble-fête se porte bien depuis quelques années.

Selon les observateurs, le dernier succès béninois n’est pas un fait de hasard, sinon la suite d’une progression normale.

Pour preuve, en Egypte en 2019, les Écureuils du Bénin s’étaient offerts la peau des Lions de l’Atlas du Maroc qu’ils avaient éliminé en quarts de finale, réalisant ainsi leur plus grosse performance de l’histoire dans une phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football.

Auparavant, aux éliminatoires de cette même compétition, toujours sous la houlette de Michel Dussuyer, les Écureuils avaient  bousculé les Black Stars du Ghana et les Lions Indomptables du Cameroun qu’ils avaient contraints à des résultats nuls.

Autant de raisons pour aviser les Léopards en reconstruction et à la recherche de ses marques de puissance depuis l’avènement de Cuper afin de savoir sur quoi s’en tenir. Quelles que soient les circonstances, aucune excuse ne peut justifier toute contre-performance congolaise à Cotonou à même de brouiller l’avenir du pays dans la course à la qualification.

se sublimer face à toute épreuve

En dépit de peu de temps de préparation accusés par le capitaine Marcel Tisserand et ses co-équipiers, et sans minimiser ou trop surestimer les Écureuils, les Léopards de la RDC  devraient se mettre à l’évidence et se dire qu’ils auront en face un groupe solidaire, collectif bien en place sur le plan  technique et tactique sans véritable star.

Voilà pourquoi, les onze nationaux congolais devraient se sublimer  lundi à Cotonou en vrai commandos pour leur permettre de dicter leur loi sur les rongeurs béninois dont la cote est à la hausse et plus que favoris.

«A cœur vaillant, rien d’impossible», dit un adage, comme pour  pousser les Léopards à noyer les ardeurs outrecuidantes des Ecureuils.

Un quatuor burkinabé pour le match Benin-RDC                                 

Un quatuor burkinabé a été désigné par la commission de la Fédération internationale de football association (FIFA)  pour officier le match Benin-RDC du 6 septembre 2022 au stade de l’Amitié à Cotonou.

Il s’agit de Jean Ouattara comme arbitre central. Il sera secondé par ses compatriotes Tiama Seydou, Sanou Habib et Deiro Hamidou comme assistant 1, 2 et 3 l’arbitre. Le mauritanien Lemghafry Bouchaab fera quant à lui, office d’assesseur des arbitres tandis que le cap-verdien Carvalho Semedo sera le commissaire au match.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *