Rdc/Politique : Moïse Katumbi, le géostratège visité !

L’ambassadeur des États-Unis en RDC, Mike Hammer, a rendu visite, jeudi 09 septembre au président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi, dans son village de  Kashobwe, situé à 350 km de Lumbumbashi ( province du Haut – Katanga). Rien n’a filtré de leurs entretiens. Mike Hammer a palpé de visu les différentes réalisations de Moïse Katumbi.

Julien ntabaza

Tout porte à croire que de ces échanges figurait spécialement la situation politique du pays et la tension au sein de l’Union sacrée pour la nation « USN » ont passé

Il faut rappeler que la tension ne cesse de monter  au sein de cette coalition depuis que la proposition de loi dite  » loi Tshiani  » a vu le jour et l’option pris par le président Félix de briguer son second mandat.

Le camp Katumbi voit en ces démarches, une façon d’écarter son leader de la course à la magistrature suprême en 2023. Il menace même de quitter le navire « USN » au cas, où la proposition de loi de congolité serait inscrit au calendrier des travaux de l’Assemblee Nationale.

La proposition de loi dit de congolité verrouille les fonctions du président de la République, l’ouvre exclusivement aux congolais et congolaises nés de père et de mère congolais.

Et donc Moïse Katumbi dont le père est grec se voit automatiquement visé par cette proposition de loi.

Le déplacement de Miike Hammer chez Moise Katumbi est vu des yeux de l’opinion comme l’implication de l’ambassadeur de jouer au sapeur pompier pour éteindre le feu qui risque de consumer l’Union sacrée pour la nation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *