Rdc/Politique – état de Droit : Pius Muabilu s’emploie à la récupération des biens immobiliers de l’état !

Le ministre d’État à l’urbanisme et habitat, Pius Muabilu Mbayu Mukala vient à la rescousse des biens immobiliers de l’état. C’est un autre chapitre que le numéro 1 de l’habitat ouvre dans le strict logique de l’état de Droit. Les personnalités politiques concernées du coup prennent la poudre d’ escampette.

Julien ntabaza

A en croire le communiqué de presse de la cellule de communication du cabinet du ministre d’État à l’urbanisme et habitat tombé dans la rédaction du magazine Les décideurs, le 18 septembre, le Ministre d’État, Pius Muabilu est déterminé à poursuivre jusqu’à leurs dernières demeures les fossoyeurs des biens immobiliers de l’état.

Il a, en effet, mis sur pied une commission d’identification immobilière des maisons, appartements, locaux et biens-fonds du domaine privé de l’État dans la ville de Kinshasa à la suite des observations du comportement incivique, des irrégularités et l’insolvabilité de certains locataires et la quasi-totalité de promoteurs immobiliers ayant signé une convention de partenariat public-privé avec le ministère de l’urbanisme et habitat.

Il ressort des analyses des experts de la commission d’identification que les bénéficiaires dudit partenariat à quatre-vingt dix pourcent n’ont pas exécuté leurs contrats.

Force est de constater que certains d’entre eux veulent s’accaparer frauduleusement des espaces publics. L’ interventionisme du patron de l’habitat est intervenu à point nommé. Il ouvre la chasse aux sorciers. Il s’agit d’une vaste et large opération de délogement des locataires indélicats et de résiliation des conventions de partenariat public-privé en vue d’aider l’État à recouvrer ses droits.

Signalons par ailleurs que la récupération de ce patrimoine, spolié ou en voie de spoliation rentre dans la ligne droite de promesses du président de la République. Le présent communiqué de presse vise à rencontrer les malentendus et de dénoncer la culture de la victimisation dans les chefs des fossoyeurs des biens immobiliers appartenant à tous les congolaises et congolais.

Pius Muabilu compte coûte que coûte à la mise en œuvre de l’état de droit en ce qui concerne son secteur. Ce, sur toute l’étendue du territoire national. Il en appel à la vigilance du peuple congolais et invite chacun à mettre une pierre à l’édifice  » l’assainissement du parc immobilier du domaine privé de l’état »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *