Rdc/Développement : Jean Paul Nyembo tourne la page sombre de l’ENF, fait un bon mariage avec Nicolas Kazadi !

Le nouveau directeur général de l’école nationale des finances « ENF », Jean Paul Nyembo Tampakanya apporte une touche particulière à la tête de ce service. Celle d’implanter sur toute l’étendue du territoire national les antennes de l’ENF. Le point de départ part de Kolwezi, dans la province de Lualaba. C’est un vaste chantier, jamais imaginé qui est mis sur pied sous la gestion sans précédente de Tampakanya. Nommé en 2019 avec comme mission principale implémenter la réforme .et la modernisation des notes de formation des agents publics de l’état.

Julien ntabaza

Dans son mot de circonstance à l’occasion de la clôture de la session de formation de l’année 2020 – 2021 et de l’ouverture de la session de formation 2021 – 2022, le directeur général, Jean Paul Nyembo Tampakanya, a indiqué que les efforts ont été conjugué pour pouvoir respecter le calendrier de formation dans le contexte très difficile de la pandémie de Covid19. Il souligne que ses résultats sont les fruits d’un travail de dur label consentis depuis 2019 sous les orientations du ministre des finances. Ce dernier a personnellement participé à cette cérémonie. Sa participation est perçue à la direction générale de l’ENF comme sa volonté et celle du gouvernement à promouvoir et à accompagner l’ENF et l’ENA.

Signalons par ailleurs que l’ENF assure toujours et convenablement sa mission depuis sa création en 1972, mais cependant, un relâchement de l’état depuis plusieurs décennies s’est observé dans sa marche, pourtant c’est son outil de travail qu’il doit complètement entretenir.

L’ENF organise deux types de formation à savoir une formation initiale de trois ans, l’équivalent de graduat et une formation continue, réservée essentiellement aux agents et cadres de l’administration publique dans le secteur des finances publiques. Ces apprenants (fonctionnaires de l’état) étudient sur fond propre du trésor public. Les filières organisées sont : impôts, douanes, budget, assurance et comptabilité. Tous sorte à la fin de formation comme des spécialistes des finances publiques selon la filière choisie au départ.

Jean Paul Nyembo avait devant l’assistance composé des invités de marque trouvé les mots justement pour rappeler au ministre des finances ses promesses car son accompagnement n’arrive pas comme souhaité. Il a plaidé aussi en faveur des finalistes pour qu’ils soient mis en service. Cette année l’ENF a produit au total 248 spécialistes.

Le ministre des finances Nicolas avant de procéder à la remise de diplômes aux lauréats a rassuré le dg de tout faire pour rencontrer les préoccupations soulevées. Aux lauréats d’être compétitifs et de défendre les connaissances acquises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *