Construction de logements sociaux en Rdc : La China Road and Bridge Corporation se bouscule au portillon de Pius Muabilu !

Les entreprises de construction se bousculent au portillon du ministre d’État en charge de l’urbanisme et habitat, Pius Muabilu Mukala Mbayu, ce, dans le cadre du grand et vaste projet de construction de logements sociaux dans le pays. Ce programme très ambitieux fait bouger pratiquement toutes les lignes. Ces entreprises veulent toutes gagner ce marché. La dernière en date est la China Road and Bridge corporation, sa délégation a rencontré le patron de l’habitat à Kinshasa.

Julien ntabaza

En effet, la CRBC a présenté à l’issu des échanges avec le ministre d’État Pius Muabilu, son projet de construction des logements sociaux décents dans cinq provinces de la République démocratique du Congo. Ce programme de Pius Muabilu rentre dans la ligne droite de la vision du président de la République implémenté par le gouvernement de l’Union sacrée de la nation que dirige le premier ministre Sama Lukonde. Il vise l’amélioration du tissu urbain en Rdc. Un vrai défi de Pius Muabilu. Offrir un habitat décent aux congolais conformément à la vision du président Félix Tshisekedi.

A en croire les sources dignes de foi, le ministre d’État ne dort pratiquement pas sous ses lauriers. Soucieux de réaliser ce projet, il déploie son dynamisme sur le terrain de recherche des investisseurs immobiliers sérieux capable de rencontrer ses assentiments. Il conduit en ce weekend, 02 octobre, une délégation congolaise à Dubaï pour poursuivre des échanges et convaincre des investisseurs.

Dans l’entre temps ici au pays les pourparlers et discussions se poursuivent entre les experts. Question de s’imprégner des aspects de la viabilité de ces entreprises, d’une part, et, d’autres part, les questions de conception, construction et exploitation des citées intégrées afin de désengorger les centres villes du pays. Pour le ministère, ces sociétés doivent obligatoirement selon les lois du pays en matière de passation de marché public réunir les éléments administratifs, techniques, juridiques et financiers.

In fine, ce projet va notamment créer des emplois pour les congolais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *