Monde/Coopération : A Dubaï, P. Muabilu et M. Sakombi balisent le chemin pour Fatshi !

Le ministre d’État ministre de l’urbanisme et habitat, Pius Muabilu et le ministre des affaires foncières, Molendo Sakombi sont en mission à Dubaï, aux Emirats arabes unis. Cette mission s’inscrit dans le cadre du programme de construction des logements sociaux décents. Ce, conformément à la vision du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi. Ils balisent le chemin pour le boss. Attendu dans les jours qui viennent. Ces deux warriors ont été reçu dimanche 03 octobre par le responsable du groupe Emaar, le chairman Jamal Bin Thaniah. Groupe Emaar, c’est l’un des plus grands promoteurs immobiliers au monde, basé à Dubai.

Julien ntabaza

En effet, le groupe Emaar a présenté à ses hôtes (les deux membres du gouvernement congolais) le parc immobilier du groupe à Dubai, son investissement à travers le développement des cités modernes dans plusieurs pays dont les États-Unis, la Turquie, la chine, le Pakistanais, l’Inde, etc.

Le ministre des villes, Pius Muabilu et son collègue des Affaires foncières ont, à leur tour, vanté les atouts d’investir en RDC. Une opportunité partagée par leur hôte:

« Il y aura un nouveau chapitre pour le Congo avec les nouvelles relations et les nouvelles initiatives que le président Félix Tshisekedi est entrain de prendre. Au delà des intentions, il est temps de sceller les relations entre nos deux entités et qui se matérialiser par des réalisations si terrain », a déclaré le patron d’Emaar avant de se féliciter de ce que tous les indicateurs sont aujourd’hui au vert pour que son groupe vienne enfin investir en RDC.

« Je suis venu plusieurs fois au Congo sans qu’aucun ministre ne veuille me recevoir. Cette fois, je vois et je sens que les choses ont changé. Il y a une nouvelle dynamique. Il est donc grand temps pour nous d’investir en RDC, un pays de plus de 70 millions avec des ressources énormes ».

La visite se poursuivra demain, sur terrain, dans le parc immobilier du groupe Emaar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *