Rdc/Politique – célébration de la J.M de l’habitat : Pius Muabilu met sa touche particulière !

Le monde entier célèbre chaque premier lundi du mois d’ octobre la Journée internationale de l’habitat. Le premier lundi de ce mois est tombé le 04. Le ministre d’État de l’urbanisme et habitat, Pius Muabilu Mbayu Mukala, a, dans son discours de célébration, parlé des fortes croissances urbaines du continent sont enregistrées en Rdc. La vision du président de la République vient rencontrer la problématique. Cette vision vise la transformation des villes et l’établissement humains pour un avenir meilleur.

La Rédaction

En effet, c’est sous le thème « Accélérer l’action urbaine pour
un monde sans carbone » qu’est placée cette journée. La Rdc a, pour sa part, choisi le sous-thème de « Promouvoir
des cités périurbaines sans carbone ».
Cela découle de l’article 48 de la Constitution de notre Pays qui garantit
notamment le droit à un logement décent et corrobore la politique ambitieuse du
Président de la République, Chef de l’Etat, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO
axée sur la construction à grande échelle des logements abordables dans des
cités intégrées.

A en croire Pius Muabilu, le nombre de
citadins augmente, chaque année, poussant certaines villes à s’étendre
anarchiquement au-delà de leur périmètre. Et d’indiqué que les thèmes proposés chaque année interpellent la conscience mondiale face aux défis à relever pour la
transformation des villes et établissements humains en vue d’un avenir meilleur.

Selon les statistiques de l’ONU-Habitat, 400 millions
d’Africains vivent en milieu urbain, soit 40 % de la population contre 3 % il y a
cinquante ans, et ils seront 1,2 milliard en 2050, soit 60 % de la population.

« Cet état de chose nous a amené à planifier des actions concrètes et
efficaces en vue d’améliorer notre parc de logements sociaux pour un
développement harmonieux et intégré des secteurs de production, de
transformation et de service.
L’habitat est au coeur de la politique de l’urbanisme prôné par le chef de
l’Etat; Il est la clef centrale de l’aménagement urbain. Plus nous construirons de
logements abordables en grande quantité, plus nous créerons des centralités,
noyaux de croissance urbaine contrôlée et d’épanouissement de notre
population », a déclaré le warrior Pius Muabilu.

Il faut dire que les réponses à ces questions sont là. C’est sous le leadership de Félix
Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, l’option a été levé pour des cités intégrées, viables, décentes, ouvertes à tous.

Signalons par ailleurs que le Gouvernement des Warriors, que dirige le
Premier Ministre, SAMA LUKONDE, a obtenu le retour de la RDC dans le giron de
Shelter Afrique, institution technique et financière panafricaine pour la
construction et la promotion des logements abordables.
Ce partenariat entre le Gouvernement de la RDC et Shelter Afrique, qui
va bientôt réouvrir un Bureau Pays à Kinshasa, va nous doter, à court terme, des
fonds pour développer au plus vite nos interventions au profit de la promotion et
construction de logements décents et abordables. Dans la foulée, le
Gouvernement de la République a mis les bouchées double pour
l’opérationalisation de l’Agence Congolaise pour la Promotion Immobilière,
ACOPRIM en sigle, et du Fonds National d’habitat, FONHAB en sigle.
L’ambition de Fatshi, c’est d’ améliorer les
conditions de vie des Congolais a incité nombreux promoteurs immobiliers à
venir investir au Pays. Les progrès attendus se feront dans le respect strict des
normes environnementales et dans le souci de rendre résilient l’espace urbain.

En outre, Pius Muabilu invite l’opinion à se souder les coudes au tour des

  • des projets de villes saines et inclusives que Mon Ministère a conçu
    pour Goma, Bukavu, Matadi et Kikwit, à travers l’élaboration des Plans
    Urbains de Référence, sur financement de la Banque mondiale; Nos
    orientations ici ont prévu la création et la préservation de petits espaces
    publics pour des quartiers sains, verdoyants et perméables:
    Unissons-nous également autour
  • De nos efforts à rendre nos villes capables de se doter de leur
    propre projet social et économique, à la base du financement de leurs
    propres programmes de logements, d’équipements et d’infrastructures;
    Soutenons
  • Le recours aux matériaux locaux de construction;
  • L’expérimentation des normes édictées par la nouvelle loi sur les
    baux à loyer, notamment le respect de la garantie locative de trois mois
    de loyer assortis d’un régime repressif, en vue d’assurer la quiétude
    sociale;
    Oeuvrons également de concert pour
  • Assurer la mise à niveau des agents de la police de l’Habitat afin
    de lutter contre l’insalubrité des logements et des quartiers.
    Que vive la journée internationale de l’habitat,
    Que vive la République Démocratique du Congo,

Noter que l’assemblée générale des nations unies avait par sa résolution 40/202 du 17 décembre 1985, instituait cette journée. Le tout premier lundi du mois octobre à été choisi pour commémorer l’habitat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *