Rdc/Politique : J.M. Kabund réhabilite les écoles à Mont amba !

Le premier vice président de l’Assemblée nationale et président ai du parti présidentiel, Jean Marc Kabund -A- Kabund, l’élu de la circonscription électorale de Mont-Amba, a réhabilité dans ce coin de la ville, l’école EP1 et 2 Bikanga, située dans la commune de Kisenso, à Kinshasa.

-

Les decideurs

A en croire le député de l’Union pour la démocratie et le progrès social « Udps », Jean Marc Kabune, soutenir la vision du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, consiste à répondre réellement et concrètement aux désidérata de la population.

En effet, il appelle les membres du gouvernement ainsi que les députés nationaux à consentir tous les efforts possibles pour assurer le social des Congolais, avec des actions concrètes et palpables, qui s’inscrivent dans la vision du chef de l’Etat, à travers le célèbre slogan « le Peuple d’abord ».

« Notre société deviendra ce que sa classe politique a comme vision pour elle. Ces bâtiments, je les ai construits non pas pour des raisons électoralistes. Mais, c’est une œuvre qui vient du fond de mon cœur. Je suis aujourd’hui président intérimaire de l’Udps, un parti socialiste et je compte plus de deux décennies au sein de ce parti, comme étant socialiste de conviction. Je fais cette œuvre pour accompagner et soutenir la vision du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi Tshilombo, incarnée par le slogan emblématique « le Peuple d’abord ». Ce slogan ne peut en aucun cas être creux, plutôt une vision vivante qui doit changer ce pays vivant. En tant que président du parti au pouvoir, je ne peux que donner le ton « Musala eleka maloba na ebele ». C’est ça ma contribution à la vision du chef de l’Etat », a declaré J.M

Noter que l’acte posé par le président de l’ « Udps », c’est un acte philanthropique de haute facture pour sa circonscription électorale. Ces ouvrages ultra-moderne abritant notamment 12 salles de classes, avec un bâtiment administratif de 6 bureaux afin de contribuer à l’éducation et à l’instruction des enfants Kisensois. C’est de l’amélioration des conditions d’instruction des élèves et de travail pour les enseignants.

Cela démontre suffisamment le côté humaniste et adjuvant aux préoccupations qui touchent sensiblement ses électeurs de cette partie de Kinshasa. D’où, il est venu, il a vu et ensuite il a accompli.

En outre, JM Kabund a prêché l’amour, le partage comme valeurs sûres sur lesquelles la société congolaise doit se construire. « Les dirigeants politiques congolais ont le devoir de construire et réhabiliter les infrastructures et les ressources de l’intelligence. Ils doivent également les placer au cœur de nos tractations politique, économique, sociale et culturelle quotidiennes dans le but de poser les bases d’une société gouvernée par le rapport d’intellectualité. Notre société doit absolument bénéficier de l’apport de la gouvernance assurée d’ailleurs par les intellectuels pour répondre aux besoins du peuple. Nous devons construire une société basée sur la solidarité, le partage et l’amour. On ne peut pas comprendre que dans une société riche comme la nôtre qu’il y ait des enfants qui étudient dans des très bonnes conditions et les autres à l’air libre, voir à même le sol ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *