Rdc/Entreprises publiques : Une grève sans fin s’observe à la Sctp !

Les agents de la société commerciale de transports et de ports « SCTP » intensifient et poursuivent leur mouvement de grève entamé depuis environ deux semaines. Ils revendiquent le paiement d’une bonne partie de leurs arriérés de salaires de 38 mois, le paiement des allocations familiales y compris des frais scolaires, la fermeture des ports privés illégaux et l’ acompte d’une partie de dettes de l’état à l’entreprise soit un montant de 207.000.000 USD devant la permettre à relancer la machine.

La Rédaction

Le feu de la manifestation de grève à l’ex – Onatra s’accentue chaque jour qui passe. Les manifestants prennent d’assaut à la levée du soleil les installations du quartier général de la société sur le boulevard du 30 juin à la gare centrale. Leur journée commence par un rassemblement. Le chef des troupes donne des consignes et orientation de la journée puis s’ouvre le chant, danse, animations tout en bloquant les entrées et sorties de la parcelle de l’entreprise. Les pneus sont brûlés à l’entrée tout comme à la sortie de cette parcelle mais aussi dans les entrées du bâtiment. Question d’empêcher aux cadres d’accéder dans des bureaux pour travailler. Sur les lignes de front l’on positionne les nouveaux recrutés appeler Ujana. C’est grâce à cette nouvelle génération que la flamme de cette grève se maintient.

Noter que le ministre des transports et Voie de communication, Chérubin Okende était passé à l’entame de ce mouvement de grève pour calmer la tension. Il les avait promu de prendre les choses en mains. De leur revenir dans cinq jours pour résoudre cette question. Mais jusqu’à ces jours sans succès.

Les manifestants disent d’être très déterminés à poursuivre ce mouvement jusqu’à la résolution de leur revendications.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *