Rdc/Entreprises publiques – Congo Airways : Pascal Kasongo, l’heure du renouvellement des appareils volant !

Un vent nouveau souffle à la compagnie aérienne nationale Congo Airways. C’est Pascal Kasongo Mwema. Il est directeur général ad. intérime de cette entreprise il y a cela 100 jours. Dans un laps de temps, il renouvelle des mains de maître les appareils volant. Quatres avions sont déjà achetés.

Julien ntabaza

Pascal Kasongo Mwema, directeur général Congo Airways
RDC : la flotte de Congo Airways s’enrichit de quatre nouveaux avions

A en croire le directeur général ad. intérimaire de cette compagnie, Pascal Kasongo Mwema, au cours d’un point de presse qu’il a tenu mardi en marge de la cérémonie de 100 jours du nouveau comité de gestion de cette compagnie aérienne, l’entreprise attend réceptionné pour le compte de sa flotte quatres avions déjà acheter.

Il faut indiquer que la compagnie applique selon l’esprit et à la lettre la politique tarifaire ordonnée par le gouvernement. Ce, envie de faciliter le mouvement de ses clients dans le réseau domestique.

Le Dg Pascal Kasongo, a, en outre, révélé que la Rdc possède plus ou moins 54 aéroports et aérodromes confondus. Ces derniers se classifient en trois catégories, à savoir des aéroports de catégories A,B.

L’heure du désenclavement de la Rdc sonne avec Pascal Kasongo

Pascal Kasongo Mwema avait reçu mission de désenclaver le pays par voie aérienne. Il a tout de même déploré la situation dans la quelle se trouve l’environnement aéronautique du pays. Le pays ne dispose pas des aéronefs d’aéroports de catégorie C.

Très engagé et déterminé, le nouveau comité de gestion de Congo Airways dirigé par PKM appui sur l’accélérateur pour justement désenclaver le pays. Les quatres avions acheter qui arrivent très bientôt sur le sol congolais répondent exactement à ce besoin.

Noter qu’il y a dans ces quatre aéronefs, deux Airbus et deux Q400. Elle a en location deux Humbeur et en acquisition d’achat quatre avions qui vont arriver progressivement à partir du mois de décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *