Rdc/Développement – Projet construction logement sociaux: Shelter dans les murs de Pius Muabilu !

Le groupe Shelter – Afrique est en mission à Goma dans la province de Nord – Kivu en République Démocratique du Congo. Cette mission est une réponse à la promesse faite d’accompagner ce pays à construire des logements sociaux décent à la suite de la dernière éruption volcanique. Les deux experts de Shelter, Yvon Ouedrago et Saïd Diaw dépêchaient pour étudier les possibilités de faisabilité.

Jules César Mokonzi

C’est une mission de 5 jours menée et parainé des mains de maître par le ministre d’État, Pius Muabilu Mbayu Mukala.

Les experts du ministère d’état à l’urbanisme et habitat sont mis à contribution avec une composition du Professeur Corneille Kanene de l’Institut Supérieur de l’Architecture et Urbanisme, et du Secrétaire général à l’Urbanisme et Habitat, Adolphe Mabulena pour permettre aux représentants de Shelter d’avoir ce dont ils ont besoin.

Ces deux experts de Shelter avaient entamé, depuis le lundi 22 novembre, à Goma, des études techniques.

L’objectif final est de dédensifier la ville de Goma. Décidément le développemment des nouveaux pôles urbains à proximité s’impose. Ce, pour améliorer la mobilité et connecter Goma à ces extensions. Le financement made in Shelter.

La présente mission technique et de prospection vise à baliser le chemin pour la production des logements décents et abordables. Cela in fine contribuera à l’érection des belles citées intégrées.

Une série d’activités avait été ouvert mardi 23 novembre. Desséances de travail entre Shelter Afrique et le Ministère de l’Urbanisme et Habitat, puis une autre entre le Gouverneur militaire de la Province du Nord Kivu et tous les intervenants locaux.

Des exposés et présentation de l’avant-projet de l’élaboration du Plan Urbain de Référence de Goma, réalisé par le Ministère de l’Urbanisme et Habitat, à travers l’ISAU et sur financement de la Banque mondiale sont faites pour fixer les partenaires.

Une déscente sur les sites est prévue le jeudi 25 novembre, à l’issue de laquelle un rapport sera adressé au premier ministre, Sama Lukonde, chef du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *