Afrique : Après l’U.A, Félix Tshisekedi s’offre la CEEAC !

Le président de la République Démocratique du Congo et président de l’Union Africaine, Félix Antoine Tshisekedi termine son mandat de deux ans à la tete de l’U.A. Il se prépare à passer le baton de commandements les jours à venir au preneur le président du Sénégal, Macky Sall. Il est aussi désigné pour assurer la présidence tournante de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale « CEEAC ».

La Rédaction

Le président Félix Tshisekedi n’aura pratiquement pas le temps de dormir sous ses lauriers. Il attend au même moment prendre les commandes de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale « CEEAC » et de passer le bâton de commande de l’U.A.

En effet, la passation du pouvoir pour la CEEAC avec le président sortant Denis Sasou-N’guesso est fixé à la 20ème session de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC. Les travaux de Kintele (Brazzaville/R.Congo) ouverts mercredi 19 janvier a tout planifié.

Félix Tshisekedi accompagné de quelques membres de son gouvernement et des membres de son cabinet a pris part à ces travaux.

A en croire les allocutions du représentant spécial du SG de l’ONU pour l’Afrique Centrale, Lounceny Fall, du président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, du président de la Commission de la CEEAC, Gilberto da predade Verissimo et de l’allocution d’ouverture du président sortant Dénis Sassou-N’gusesso, une attention soutenue sur les lois des pays membres et celles de l’organisation a été accordé durant ce mandat.

Noter que la CEEAC avait été créée en 1983, son siège est au Gabon et compte 11 pays membres à savoir : le Congo, la RD-Congo, la RCA , l’Angola, le Burundi, le Rwanda, la Guinée équatoriale, le Cameroun, Sao Tomé-et-Principe, le Gabon et le Tchad. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *