Rdc/Anser – Table ronde d’électrification miliex ruraux et des 145 Territoires : Idesbald Chinamula fait le Jean Baptiste !

La table de l’électricité pour tous, a, bel et bien tiré ses rideaux, mercredi 26 janvier courant au salon Congo de Pullman hôtel, clé à la main, la signature d’un protocole d’accords d’études de faisabilité signé entre l’ANSER et l’ICCN ( Institut Congolais pour la Conservation de la Nature) pour l’électrification de 100 agglomérations. Les bailleurs des fonds ont annoncé des financements et des appuis techniques à ce processus. Les entreprises privés satisfait de ces assisses.

Les décideurs

En effet, les institutions financières internationales ( bailleurs des fonds) et les institutions gouvernementales se sont accordées sur la nécessité de mettre en place des mécanismes de coordination et des financements des études de planification condition siné – qua – non à la viabilité et visibilité des projets.

Il faut signaler cependant que 64 projets sur un total de 200 projets dans son portefeuille seront exécutés avec la disponibilité de 70.000.000 de dollars au cour de l’exercice 2022. Ces 64 projets ont préalablement bénéficiés des études de faisabilité. Le reste attend la mobilisation des fonds. 300.000.000 de dollars devant être mobilisé d’ici la fin d’année.

Le directeur général de l’ANSER, Idesbald Chinamula Vuningoma place le tempo plus Haut. Le concept électrification des milieux ruraux et périurbain intègre à ce jour le programme 145 territoires. C’est un coup du grand maitre et du génie développeur des milieux ruraux. Il a réuni et a convaincu pendant deux jours des travaux de la table ronde sur l’électricité pour tous, les membres du gouvernement central, les partenaires techniques et financiers, des entreprises privés dans le secteur de l’électricité et les membres de la société civile. Il a fait sa part de responsabilité. Chacun en ce qui le concerne suivant le sérieux du travail abattu par l’ANSER en si peu des temps et les opportunités qu’il y a en Rdc dans ce secteur, a pris ses responsabilités de mettre la main dans la patte. Des annonces des fonds ont été faites par les partenaires (USAID, unabel, PNUD, B.M, Suède) à la fin des travaux. Un total de 120.000.000 de dollars s’est dégagé à l’addition des chiffres. D’autres protocoles d’accords sont en vue. Les signatures pourront intervenir les jours à venir.

En définitif, le directeur général Idesbal Chinamula attend des parties prenantes des actions concrètes en rapport avec des engagements pris pour renverser la tendance du faible taux d’accès à l’électricité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *