Rdc/Kinshasa – Vente carburant : Les stations-service face à une forte demande!

La quasi-totalité des stations-service à Kinshasa sont envahis ces jours ci par des automobilistes. Ils passent pour s’approvisionner en carburant mais malheureusement les stocks se vident très tôt soit déjà aux environs de 17 heures – 18 heures dans ces stations de services. Il s’observe une pénurie avec clé à la main des longues files de véhicules.

La Rédaction  

Cette situation, en effet, inquiète et affecte les automobilistes. Ils ont constaté la hausse du prix d’un litre en ce début d’année. A Kinshasa par exemple le prix est passé de 1995 à 2095 le litre. Cette hausse des prix est passée aussi dans toutes les grandes villes de la Rdc (Le Grand-Katanga, La Grande Oriental etc.).

A en croire le président du regroupement des sociétés pétrolières privées et membre du Comité de la structure des prix, Emery Bope, affirme qu’on ne peut pas parler de rupture de stock en carburant à l’heure qu’il est en Rdc. 

« Pour ce qui est de la distribution, nous n’avons aucun problème. Nous avons suffisamment du produit. Le 29 janvier, SEP Congo qui est la société de logistique, a indiqué qu’il n’y avait aucun problème de pénurie. Que la population comprenne que le problème est déjà pris en charge ». 

Dans un communiqué publié le 29 janvier, SEP-Congo, société de stockage qui ravitaille ces stations, avait rassuré qu’il n’y avait pas pénurie de carburants. Les stocks sont suffisants pour couvrir comme d’habitude les besoins de consommation, avait indiqué la société. 

Elle reconnaissait toutefois « quelques perturbations dans la distribution des produits à cause de la demande qui a fortement augmenté ces derniers temps ». 

SEP-Congo assurait que l’approvisionnement en carburants de la ville de Kinshasa allait progressivement se normaliser. 

Le communiqué de SEP-Congo a été diffusé quatre jours après que le ministère de l’Economie nationale a publié la nouvelle structure des prix des produits pétroliers pour la zone Ouest, dont la ville de Kinshasa. 

Ainsi, le litre d’essence coûte désormais 2095 francs congolais (1,04 USD), contre 1995 francs ; le litre du gasoil revient à 2085 francs et 1700 francs pour le litre du pétrole le litre du jet A1 pour les carburants d’aviation va coûter 1575,43 francs congolais.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *