Rdc/Entreprise: Gaby Lubiba emmène l’Occ sur tous les fronts des combats !

Le directeur général ai de l’office Congolais de Contrôle, Gaby Lubiba Mampuya mène des mains de maitre une offensive de développement tous azimuts au sein de son entreprise. Ce, sur tous les fronts des combats. A  l’intérieur du pays, il fait tout à son possible pour faire construire et, ou réhabiliter sur fond propre des bâtiments de l’office. Il apporte jour et nuit des réponses aux multiples préoccupations des agents et cadres (Paiement des décomptes finaux des agents et cadres, régularité de la paie des actifs…). Le centre hospitalier de Kinshasa revêtit de sa plus belle robe. Au Nord-Kivu, la direction provinciale se dote d’un nouveau bâtiment moderne etc. A l’extérieur du pays, il est très présent dans toutes les grandes rencontres de contrôle (Afrique du sud, Namibie, Kigali etc.), signe des protocoles d’accords . Il fait donc montre des capacités managériales d’emmener son entreprise au bon port.

Julien Ntabaza

Le directeur général Gaby Lubiba s’emploie à attaquer le taureau par les cornes. Une tache délicate. Pour commencer, il a réuni au tour de lui les cadres de l’office venus de toutes les directions à travers le pays en atelier de réforme organisationnelle et structurelle de l’entreprise.  L’heure de repenser l’Occ a sonné surtout qu’ à l’aube de son cinquantenaire. Trois jours après ces travaux de Safari Beach, les agents et cadres ont été convié à fêter le 48ième anniversaire de l’Office, le 01 Février. Les anciens mandataires ont été décoré pour des loyaux services rendus à l’entreprise. Tout un mandat qui s’inscrit dans les perspectives de continuité et d’écrire des plus belles pages et lettres de noblesse des prochaines histoires de l’office.

Dans son mot de circonstance lors du 48ième anniversaire de l’office, Gaby Lubiba, a, avant de laisser place à la décoration des anciens cadres de l’entreprise, souligné les grandes lignes de la feuille de route réformatrice de l’office. Il a en outre rappelé l’objectif de l’atelier de réforme organisationnelle et structurelle de son entreprise. 17 décoration enregistrés dans plusieurs catégories selon la distinction de ses relations de travail et résultats réalisés à l’office. Par exemple dans la catégorie doyens, pionniers et pionnières de l’Occ, il y a eu trois lauréats M. Tshiswaka Mpiana pour ne citer qu’un seul. Une autre catégorie concernait les anciens Administrateurs Directeurs Généraux venus de l’extérieur avec à sa tête José Endundu etc. Ici aussi ils étaient au nombre de trois. Et la catégorie dédié aux Administrateurs Directeurs Généraux made in Occ (Fils Maison). M. Adrien Venant Domai Maruth, Gaby Lubiba Mampuya et Romain Lobo. Et puis les catégories des personnalités ayant accompli 30 ans de services travaillant dans des institutions politiques (Chérubin Okende Senga) et les partenaires (BIVAC, CGW, FEC).

Le Centre Médical OCC et  Laboratoire OCC d’Essais Microbiologiques de Kinshasa requinqués

Le coup de ballet du dg Gaby Lubiba passe au peigne fin toute la maison « Occ ». Question pour lui de nettoyer la maison afin qu’elle soit beaucoup plus propre.  C’est un nettoyage minutieux de l’Occ. Ainsi, systématiquement le centre médical de l’Office subit une transformation à l’issu des travaux de réhabilitation en centre Hospitalier apres 30 ans. Voilà, le Laboratoire d’Essais Microbiologique tout requinqué. Les nouveaux bâtiments de l’office en provinces de Nord – Kivu et d’ Aru sortent ex nihilo des terres. Il s’observe depuis le début d’année la succession des événements et réalisations ordonnées des grands projets de développement de cette entreprise publique. Ce, conformément aux recommandations des travaux de Safari Beach.

Focus sur l’inauguration de la DIR.P.NO.KI

La direction provinciale de l’office congolais de contrôle nord – Kivu se dote d’un nouveau bâtiment moderne. Une réponse – programme des constructions et de développement de l’office qui poursuit son bonhomme de chemin. Il vise aussi à rencontrer les exigences de la Zone de Libre Echange Continental Africain « ZLECAF » et de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Est.

Le chef de la direction provinciale Occ nord – Kivu, Andre Izinga Sangalia très satisfait, un homme plus qu’heureux ! 

De poursuivre que le nouveau Directeur Général ne vient pas les mains vides dans notre belle cité de GOMA. En effet, sa première visite est sanctionnée principalement ce jour par l’inauguration du Laboratoire d’Essais Techniques OCC, tant réclamé et attendu par toutes les parties prenantes à l’évaluation de la confirmation au sein de notre entité territoriale.

Les détails du Discours Chef DIRNOKI, Andre Izinga

Au nom de tout le personnel de la DIRNOKI, nous voudrions exprimer à lui-même et à tous ses invités de marque, particulièrement à vous, Excellence Monsieur le Gouverneur, notre profonde gratitude pour votre présence en cette circonstance (André Izinga Sangalia).

Nous remercions le bon Dieu, Maitre des temps et des circonstances, pour le souffle de vie continuellement renouvelé en chacun de nous, sans lequel nous ne pourrions être rassemblés ici cet après-midi.

A notre Directeur Général, celui entre les mains de qui l’Eternel a placé les rênes de l’Office Congolais de Contrôle depuis mi-juillet 2021, nous sommes profondément reconnaissants de la matérialisation de cet engagement, qui a consisté à doter la Direction Provinciale du Nord-Kivu du présent ouvrage, en plus de toutes les réponses pertinentes apportées aux problèmes posés par notre Direction Provinciale.

Nos remerciements s’adressent également aux Autorités Provinciales pour leur accompagnement et leur soutien dans l’exercice de nos missions. Nous n’oublierons jamais spécialement à cet égard, Monsieur le Gouverneur Militaire, qu’au lendemain de votre nomination déjà, vous nous avez autorisé d’effectuer une mission officielle  à BENI et BUTEMBO aux fins d’harmoniser les vues entre l’OCC et ses partenaires traditionnels dans l’activité économique, à savoir les membres de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) et les membres de l’ACCAD.

Nos remercions ces derniers pour leur contribution à la réalisation de cet ouvrage, à travers leurs revendications incessantes relatives à la fiabilité des résultats rendus par l’OCC Nord Kivu au titre d’essais techniques.

Pour mémoire, rappelons que l’OCC qui vient de commémorer ses 48 ans d’âge début février 2022 et s’achemine doucement vers son cinquantenaire d’existence est aujourd’hui, aux termes du Décret n°O9/42 du 03 décembre 2009, un établissement public à caractère scientifique dont l’objet social consiste à  procéder en tant que tierce partie à l’évaluation de la conformité, en l’occurrence  l’inspection, la certification, les essais ou analyses et à la métrologie en se référant aux standard nationaux, régionaux, et/ou internationaux.

A cet effet, l’OCC effectue notamment les activités suivantes :

  • Le contrôle de tous les produits fabriqués localement ;
  • Le contrôle de qualité de toutes les marchandises et de tous les produits à l’importation et à l’exportation à travers notamment le Guichet Unique Intégral du Commerce Extérieur (GUICE);
  • Les essais ou analyses des échantillons des produits importés ;
  • Les contrôles techniques de tous appareils et travaux ;
  • La certification de la qualité des produits autres que les matières précieuses, des systèmes et des personnes
  • Les contrôles techniques de divers types
  • Le Commissariat d’Avaries.

Pour accomplir ses missions de haute portée stratégique, l’Office Congolais de Contrôle s’appuie sur un puissant réseau des partenaires implantés à travers toute la planète et sur une couverture géographique nationale tissée de Directions Provinciales, d’Agences, Postes, Détachements et Section.

Il s’appuie également et de manière particulière sur un réseau national de laboratoires multifonctions dont plusieurs sont accrédités ou en voie d’accréditation, spécialisés notamment dans les essais physico-chimiques et de microbiologie,  les essais électrotechniques et physico-mécaniques, les  contrôles techniques.

Ces derniers laboratoires, aujourd’hui à l’honneur, couvrent la vérification de tous appareils, matériels, équipements et travaux, l’évaluation de la conformité des bateaux aux   prescriptions techniques relevant du code de la navigation fluviale et lacustre, du code de l’environnement, du code minier, du code des assurances.

Avant sa bienheureuse désignation à la tête de l’Office Congolais de Contrôle, notre actuel Directeur Général a géré tous les Laboratoires OCC disséminés sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo sous l’emblème de Réseau National de Laboratoires OCC, autrement dit RENAL, soit à ce jour environ 35 laboratoires au total.

Dans cette ancienne qualité et dans celle aujourd’hui de manager suprême de l’Office, il s’est investi corps et âme pour doter l’OCC de puissants instruments techniques de contrôle, gage important de la qualité de ses prestations et de sa crédibilité.

Le laboratoire qui va être inauguré aujourd’hui est le fruit d’une vision managériale et d’une mise en œuvre des axes stratégiques de gestion redéfinis, reposant sur la double exigence de performance et de redevabilité vis-à-vis de toutes les parties intéressées ou parties prenantes aux activités de l’Office (Etat propriétaire, opérateurs économiques, consommateurs industriels et particuliers, etc.).

Il a été construit entièrement sur fonds propres et a été compartimenté en 18 locaux, qui abriteront d’une part le Laboratoire d’essais techniques proprement dit, situé au rez-de- chaussée, et d’autre part les Bureaux administratifs, une Salle de réunion au 1er et 2ème étages ainsi qu’un local réservé aux Archives dans le comble habitable.

Nous remercions très profondément le Directeur Général pour cette précieuse dotation technique.

Nous le remercions également pour l’initiative bien rare qui consiste à honorer tous ceux et celles qui ont consacré de belles années de leur vie à servir notre office et la nation.

C’est le sens du second volet de la cérémonie de ce jour, à savoir la  décoration de la médaille de mérite civique bénéficiaire aux agents ayant accompli au moins 30 années de loyaux services. Il s’agit d’une nouveauté au sein de l’OCC, qui ne manquera certainement pas de susciter l’émulation de l’ensemble du personnel et particulièrement de la nouvelle génération de nos employés.

A la Délégation Syndicale de l’OCC/Nord-Kivu, nous disons chapeau bas, pour sa veille stratégique sur l’accomplissement de nos devoirs comme manager et représentant provincial du Directeur Général. C’est ainsi notamment que dans toutes les réunions mixtes que nous avons tenues jusqu’à présent, elle n’a cessé de nous rappeler les dispositions pertinentes de la Convention Collective d’Entreprises spécialement à ses articles 39 et 40 sur l’obligation de l’employeur de veiller à ce que les travailleurs bénéficient des conditions de sécurité et d’hygiène adéquates.

Les travaux d’assainissement du milieu de travail dans lesquels nous sommes engagés constituent aussi une réponse à cette demande interne.

Une autre demande à laquelle OCC a répondu sur le plan externe est celle de contribuer directement au développement de l’écosystème national. Entreprise citoyenne, l’Office Congolais de Contrôle a financé ainsi le pavage de l’avenue du Gouverneur situé sur l’axe siège REGIDESO et le présent siège de notre Direction Provinciale.

Nous voudrions conclure en renouvelant nos sincères remerciements pour votre présence massive à cette manifestation.

Nous formulons le vœu que le laboratoire d’Essais Techniques OCC vienne augmenter la confiance dans la fiabilité des résultats d’essais et doper les bonnes relations nécessaires entre l’Office Congolais de Contrôle et ses différents partenaires.

Que vive la République Démocratique du Congo.

Que vive la Province du Nord-Kivu.

Que vive l’Office Congolais de Contrôle.   

DISCOUR DU DIRECTEUR GENERAL DE L’OCC

                                                                                               

Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu, Mon Général ;

Messieurs les Membres du Comité Provincial de Sécurité ;
Monsieur le Chef de la Direction Provinciale OCC au NORD-KIVU (DIRNOKI) ;
Messieurs les Membres de l’Ordre Opérationnel ;
Messieurs les Chefs de Divisions Provinciales de l’Administration Publique ;
Mesdames et Messieurs partenaires de l’Office Congolais de Contrôle dans la Province du NORD-KIVU et ailleurs ;
Mesdames et Messieurs Cadres et Agents OCC/DIRNOKI
Distingués invités ;

Qu’il nous soit permis avant tout de rendre un vibrant hommage au Père Eternel, Dieu Tout Puissant, Source de toute vie et Suprême Protecteur !

Il a guidé nos pas depuis Kinshasa le 02 mars 2022 jusqu’à Kigali d’abord, d’où nous sommes revenus à GOMA avant-hier en début d’après-midi. Et c’est Lui qui a permis que nous puissions nous retrouver ici bien vivants cet après-midi.

A l’heure où la République Démocratique du Congo s’engage dans la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF), et où elle fait son entrée remarquée dans la Communauté Economique d’Afrique de l’Est (East African Community), le rendez-vous de Kigali à travers la Troisième Réunion bilatérale entre l’Office Congolais de Contrôle (OCC) et Rwanda Standards Board (RSB) a visé la facilitation accélérée du commerce transfrontalier par l’harmonisation des normes et procédures dans l’évaluation de la conformité.

L’OCC est engagé dans ce processus indispensable et contournable non seulement avec le Rwanda, mais aussi avec tous les autres pays partenaires économiques de la RDC, géographiquement proches et éloignés.

L’inauguration du laboratoire d’essais techniques de l’OCC en ce jour n’est pas seulement, de la sorte, une exigence de fiabilité et de compétence au niveau national, mais aussi l’expression de notre insertion résolue dans la dynamique de l’économie mondiale ainsi que du commerce régional et international, conformément aux deux piliers majeurs de notre vision managériale, à savoir : la performance et la redevabilité, comme l’ont si bien restitué et le modérateur de la présente cérémonie et le Chef de la Direction Provinciale OCC du Nord-Kivu.

Nous voudrions à ce stade, rendre un hommage mérité à celui entre les mains de qui Dieu a placé le destin de notre pays et de notre peuple depuis trois ans, j’ai cité Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO.

Avec lui, nous partageons la ferme volonté et la détermination de construire un Congo plus beau qu’avant, tel que rêvé si bien par les pères fondateurs de notre Nation, chercheurs et jaloux par-dessus tout du bonheur de notre peuple d’abord.

Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu, Mon Général ;
Messieurs les Membres du Comité Provincial de Sécurité ;
Monsieur le Chef de la Direction Provinciale OCC au NORD-KIVU (DIRNOKI) ;
Messieurs les Membres de l’Ordre Opérationnel ;
Messieurs les Chefs de Divisions Provinciales de l’Administration Publique ;
Mesdames et Messieurs partenaires de l’Office Congolais de Contrôle dans la Province du NORD-KIVU et ailleurs ;
Mesdames et Messieurs Cadres et Agents OCC/DIRNOKI
Distingués invités ;

Face aux enjeux actuels du commerce extérieur et à l’exigence de placer l’Office Congolais de Contrôle dans la vision du Président de la République, nous avons réuni fin janvier 2022 à Safari Beach de la Nsele à Kinshasa toute la crème de l’Office rassemblée des quatre coins du pays, notamment de Goma, haut lieu de la Province du Nord-Kivu.

Pendant six jours, correspondant à l’œuvre de la création par le Seigneur, les cadres et agents de l’Office ont analysé l’organisation actuelle de l’OCC et ont posé les jalons d’une approche innovante de gouvernance. A l’issue de leurs travauxils ont doté OCC d’une Feuille de route réformatrice, sous couvert d’un ambitieux plan stratégique bâti autour des axes majeurs ci-après :

  1. Mise en place d’un système de bonne gouvernance à toutes les échelles et d’un système de surveillance stratégique ;
  2. Renforcement des capacités financières de l’Office, gage inconditionnel de sa pérennité ;
  • Développement des compétences à la hauteur des missions et ambitions de l’Office ;
  1. Réorganisation complète des activités tant opérationnelles que supports, pour une efficacité et une performance accrues ;
  2. Renforcement de la reconnaissance internationale sur le plan technique et organisationnel, par la voie respective de l’Accréditation et de la Certification ;
  3. Amélioration continue de l’image institutionnelle, par la réduction systématique du gap entre l’image objective et l’image perçue de l’Office.

La Feuille de route de Safari Beach, qui constitue désormais le Plan stratégique triennal 2022-2025 de l’Office Congolais de Contrôle, compte au total 138 recommandations.

Nous avons amorcé d’ores et déjà la mise en œuvre de ces différentes mesures en posant des actes spécifiques de réforme organisationnelle et structurelle de notre Office, votre Office.

L’inauguration aujourd’hui du Laboratoire d’Essais techniques et la Décoration des agents qui ont consacré un pan immense de leur vie au service de l’OCC procèdent de la mise en œuvre des actes réformateurs prescrits par l’Atelier de la réforme organisationnelle et structurelle de l’OCC.

En effet, les laboratoires comme le disait déjà à peu près Louis Pasteur en son temps constituent les temples de la modernité. Ils sont, plus exactement, « les temples des temps modernes ».

Ils sont le sanctuaire saint de la vérité scientifique et technique, dont un établissement à caractère scientifique et technique comme l’Office Congolais de Contrôle doit absolument se doter en plus grand nombre possible.

Ils participent à la bonne gouvernance technique, à l’élan soutenu vers l’extension des accréditations et, le cas échéant, des certifications, dans un souci permanent de compétence technique, de meilleure organisation et de performance.

Ils concourent à la construction d’une image institutionnelle forte, basée sur la redevabilité et la confiance, non seulement celle des partenaires extérieurs mais aussi la confiance du personnel, partenaire interne capital dans le management de l’Office.

Pour préserver, sinon faire croître cette confiance vis-à-vis du personnel en particulier, qui constitue notre principale ressource en tant qu’entreprise de services, nous nous sommes engagé à payer régulièrement le salaire dû et avons amorcé le paiement des décomptes finals des retraités ainsi que des membres du personnel  décédés. Depuis notre avènement à la tête de l’OCC par la volonté du Chef de l’Etat et l’accord du Gouvernement, nous avons fait le choix de nous préoccuper sans relâche simultanément de la réalisation de l’objet social de l’OCC, à savoir l’évaluation de la conformité, et aussi du social des travailleurs sur toute l’étendue du territoire national.

 Il s’agit, pour nousdu social dans toutes ses dimensions abritant non seulement les salaires et autres droits conventionnels, mais aussi l’environnement du travail, dont nous avons conscience précisément de l’impact certain sur le rendement.

C’est le sens notamment de nombreuses initiatives de transformation et d’amélioration du cadre de travail dont vous êtes ici probablement témoins. Et ce sera ainsi partout au cours de prochains jours, pourvu que Dieu nous prête vie et que toutes les conditions demeurent favorables à cet effet. Nous l’avons dit et accompli déjà à Kinshasa, aujourd’hui à Goma, hier à Bunia et à Kolwezi, à Butembo, demain à Tchomia, à Kaseni, etc.

Au plan social, nous avons après une analyse approfondie de l’entreprise, résolu d’arrêter avec le cycle irrationnel et infernal représenté par d’énormes paiements des salaires d’attente, affectant lourdement la masse salariale, du fait de non-paiement persistant des décomptes finals.

En effet, ce paiement était continuellement reporté peut-être bien souvent à dessein. Nous avons dorénavant arrêté ce cycle en  faisant entrer OCC dans un autre cycle de gouvernance. Car nous avons aussi conscience d’être tous de potentiels retraitéssinon également des potentiels candidats au passage à l’autre rive de la vieautrement dit la mort, comme nous l’avons déjà dit avec insistance devant un autre public il y a quelques jours, à Kinshasa.

Traiter bien les retraités d’hier et d’aujourd’hui, avons-nous dit, c’est également préparer notre propre retraite, dans plusieurs mois ou bien moins. Traiter bien les familles des décédés d’hier et d’aujourd’hui, avons-nous ajouté, c’est aussi assurer  un bon traitement demain à nos propres familles, quand nous ne serons peut-être plus là avant la fin de notre carrière programmée à l’Office Congolais de Contrôle.

Nous souhaitons ainsi que ceci devienne dorénavant une dimension importante de la culture d’entreprise à l’Office Congolais de Contrôle.

S’agissant précisément de la décoration des Cadres et Agents de l’Office ayant accompli au moins 30 ans de loyaux services par des médailles de mérite civiques, il s’agit pour nous d’un acte d’encouragement, d’une volonté de promouvoir la motivation et l’émulation  du personnel, qui est tenu par le devoir de produire un travail de qualité à la satisfaction de toutes les parties intéressées.

Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu, Mon Général ;
Messieurs les Membres du Comité Provincial de Sécurité ;
Monsieur le Chef de la Direction Provinciale OCC au NORD-KIVU (DIRNOKI) ;
Messieurs les Membres de l’Ordre Opérationnel ;
Messieurs les Chefs de Divisions Provinciales de l’Administration Publique ;
Mesdames et Messieurs partenaires de l’Office Congolais de Contrôle dans la Province du NORD-KIVU et ailleurs ;
Mesdames et Messieurs Cadres et Agents OCC/DIRNOKI
Distingués invités ;

Ce n’est pas tout à fait un fruit du hasard si l’inauguration du laboratoire d’essais techniques OCC et la décoration de nos agents méritants intervient aujourd’hui, le 08 mars 2002, qui est aussi la Journée de célébration de la femme travailleuse.

Nous voudrions que ce laboratoire soit perçu également comme notre cadeau à la femme en tant que mère nourricière et source de vie après Dieu. Les femmes sont actuellement de plus en plus présentes dans les activités de laboratoires.

Qu’elles prennent soin plus que d’autres encore de ce bijou, de cet instrument utilitaire et non ornemental ! Nous reviendrons leur demander en temps opportun ce qu’elles en ont fait, aux côtés bien entendu de leurs partenaires masculins.

Grâce à ce nouveau laboratoire d’essais techniques implanté à Goma, nous allons pouvoir remettre à temps les résultats d’essais, au lieu d’attendre leur transmission de Kinshasa qui en était jusqu’à présent l’unique centre d’opération, occasionnant le transport onéreux des échantillons à seule charge de l’OCC. C’est aussi là un acte de bonne gouvernance et de gestion rationnelle.

L’inauguration de ce laboratoire va résoudre d’énormes problèmes dans la Province du Nord-Kivu en reconstruction. En effet, le lancement des activités du laboratoire d’essais mécaniques, de génie civil et d’essais électrotechniques va permettre aux opérateurs économiques et à la population d’être assurés de la qualité technique de différents produits qui entrent en jeu dans la reconstruction de cette Province, dont le dynamisme n’est plus à démonter.

Nous nous engageons à l’équiper avec du matériel Hi Tech de la nouvelle génération et veillerons à ce que les résultats des essais soient communiqués dans le meilleurs délai à nos partenaires. Ainsi, cette Province sera protégée contre toute forme de contrefaçon qui pourrait  découler de la qualité de différents produits importés ou fabriqués localement, des produits combien vitaux pour le développement économique et social de la Province.

Les mamans de l’OCC GOMA à qui nous avons dédié ce laboratoire aujourd’hui, le 08 mars 2022, seront assurément nos fidèles sentinelles à cet égard.

Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu, Mon Général ;
Messieurs les Membres du Comité Provincial de Sécurité ;
Monsieur le Chef de la Direction Provinciale OCC au NORD-KIVU (DIRNOKI) ;
Messieurs les Membres de l’Ordre Opérationnel ;
Messieurs les Chefs de Divisions Provinciales de l’Administration Publique ;
Mesdames et Messieurs partenaires de l’Office Congolais de Contrôle dans la Province du NORD-KIVU et ailleurs ;
Mesdames et Messieurs Cadres et Agents OCC/DIRNOKI
Distingués invités ;

Winston Churchill, Premier Ministre de la Grande Bretagne pendant la Deuxième Guerre Mondiale, nous a légué cette précieuse recommandation : «  Fixez-vous des objectifs ambitieux, ne vous arrêtez pas avant de les atteindre, et  agissez comme s’il était impossible d’échouer ».

Nous voudrions féliciter avant de conclure tous ceux qui ont contribué de près et de loin à l’accomplissement du double évènement de ce jour, au sein et en dehors de l’Office Congolais de Contrôle, en particulier vous-même Excellence Monsieur le Gouverneur Militaire du Nord-Kivu et les membres de la FEC, par leurs exigences légitimes à l’endroit de notre Office, votre Office.

L’OCC apporte notamment pour sa part la preuve qu’il inscrit sa nouvelle gouvernance dans le renforcement constant de la confiance, étant donné que l’une des dimensions clés de sa politique qualité est basée plus que jamais sur l’écoute-client.

Nous exhortons vivement l’ensemble du personnel à faire bon usage de tous les outils de travail mis à sa disposition et  à s’acquitter de toutes ses obligations professionnelles, à œuvrer selon les exigences des normes nationales, régionales et internationales, conformément aux statuts de l’Office comme établissement public à caractère scientifique et technique.

Entreprise citoyenne, l’Office Congolais de Contrôle doit aussi et va s’inscrire davantage dans la protection et l’accompagnement des industries locales, en vue de leur compétitivité accrue sur le marché international à l’ère où les barrières tarifaires ne cessent de s’estomper, laissant la qualité et le prix seuls comme critères de sélection à la frontière.

Que Dieu bénisse l’Office Congolais de Contrôle !
QU’il nous bénisse !
Merci de votre aimable attention.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *