Rdc/Infrastructures – construction nouveau palais présidentiel : Malta forest met son paquet pour l’exécution des travaux !

Le groupe Malta Forest mène des mains de maître la construction d’un nouveau palais présidentiel à la cité de l’union africaine au camp colonel Tshatshi dans la commune de mont ngaliema. Ces travaux intègrent également la réhabilitation et le réaménagement de l’ensemble du domaine présidentiel de camp Tshatshi devenu obsolète.

Benjamin Mugisho 

En effet, l’Entreprise Malta Forest avait gagner ce grand marché suivant la loi de passation des marchés publics. Ce, surtout la disponibilité des grands capitaux de son entreprise qui lui a permis de gagner ce marché juteux. Il s’agit là d’une entreprise viable, sérieuse qui a montré ses preuves. Il investit donc des milliers de dollars fond propre pour la réalisation des travaux. Ils sont à pied d’œuvre. Les travaux avancent lentement mais sûrement selon les termes du contrat signé avec l’état congolais.

L’on observe déjà à ce stade de l’évolution des travaux le changement de l’image du domaine présidentiel de mont ngaliema. Le grand palais du chef prend sa forme de finition. Les villas à côté aussi. Ce site va revêtir sa plus belle robe datant. Un très long mur de clôture va remplacer l’encerclement des files barbelés placés en son temps. Une propreté tous azimuts aux alentours du palais. Érigé sur la colline de mont ngaliema regardant le fleuve Congo.

Le groupe Malta Forest de père en fils et à des petits fils, tout Un siècle au service du développement de la Rdc

L’entreprise Générale Malta Forrest « EGMF », a, jour pour jour totalisé 100 sur le sol Congolais. Une grande fête a été organisée, le 2 février 2022.

7sur7

C’était une grande fête qui mérité tout son pesant d’or dans l’évolution ultérieurement de l’indépendance de la Rdc et du rôle joué par cette première entreprise du Groupe Forrest International dans la rénovation et la construction des infrastructures en RDC. Ce, magré les tensions que la RDC a connu sur le plan politique de 1960, année d’accession à l’indépendance, à ces jours, avec leurs corollaires sur le plan du climat des affaires, l’EGMF ne s’est jamais résolue à quitter le sol congolais. Elle a traversé les époques et les régimes en s’adaptant.

En 100 ans d’activité ininterrompue sur le sol congolais, cette entreprise de génie civil s’est révélée être un acteur économique majeur pour la RDC. En témoignent des milliers d’emplois formels créés et sa politique qui consiste à veiller à ce que 98 % de son personnel soient constitués des nationaux.

7sur7

Les activités de l’EGMF tournent autour des métiers du génie civil : construction des routes, des bâtiments et travaux publics ( BTP). Du haut de son centenaire, l’entreprise a acquis un savoir-faire unique, une grande expérience et une connaissance parfaite des réalités du terrain et des exigences locales. La société n’a plus d’activités dans le secteur minier depuis 2018.

L’Entreprise Générale Malta Forrest est actuellement présente sur tout le territoire de la RDC et possède des antennes dans les villes de Kinshasa, Lubumbashi, Kolwezi et Kalemie.

Outre les aspects économiques, l’EGMF privilégie aussi un volet social. Depuis sa création, l’entreprise développe des initiatives sociales au profit de ses employés, de leurs familles et de la population locale dans son ensemble.

7sur7

Tout comme le groupe Forrest international dont elle est issue, EGMF se veut être une société citoyenne. Elle applique des politiques strictes garantissant le respect de ses obligations légales tant au niveau national qu’international.

Rappelons que l’Entreprise Générale Malta Forrest a été créée à Kolwezi, dans l’actuelle province de Lualaba, en RDC, en 1922 par Malta Victor Forrest. Entreprise de transport au début, l’EGMF s’est lancée, dès 1933 dans l’exploitation minière ( cuivre, manganèse, or). C’est au début des années 50 que la société a décidé de développer une activité propre de génie civil et  de travaux publics.

De 1950 à ces jours, l’EGMF a réalisé des centaines de kilomètres de voiries et plusieurs autres infrastructures routières. Elle a construit des ouvrages d’art, des bâtiments et des aérodromes.

Parmi ses réalisations les plus récentes en RDC figurent, à titre indicatif, la rénovation et l’extension de la piste de l’aéroport de Kalemie et la construction du pont Nyemba qui permet de connecter les parties Est et Quest de la province de Tanganyika.

Les autres réalisations actuelles de l’EGMF en RDC sont, entre autres, la réhabilitation complète du site présidentiel de Mont-Ngaliema, la construction d’une route de contournement de la ville de Kolwezi, longue de 26 km, destinée au trafic minier et industriel, la construction du pont de l’alternance  pacifique de Kolwezi, la transformation et la modernisation des axes principaux de la ville de Lubumbashi et la réhabilitation de l’hôpital Jason Sendwe à Lubumbashi. La liste est loin d’être exhaustives.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *