Rdc/Entreprises Publiques – Occ : Fortunat Ndambo, une couronne de gloire des agents !

Le combat et l’engagement de rechercher les biens être des agents de manière à les assurer la motivation de travailler correctement et convenablement suivant l’esprit et selon les textes réglementaires sur l’ensemble du territoire a fini par payer.

Il est nommé président du conseil d’administration. Une reconnaissance et un couronnement des loyaux services rendus.

Les décideurs

La charge de l’amélioration de la condition des travailleurs (situation salariale et avantages sociaux), le développement de l’entreprise, la survie même de l’entreprise repose désormais sur les épaules de cet ancien président de la délégation syndicale Fortunat Ndambo Mandjandju. Son mandat à la tête du conseil d’administration s’inscrit dans la continuité et poursuit du combat de la défense des intérêts des travailleurs. Il s’engage à mettre le personnel en confiance afin de travailler comme un seul à l’atteinte des objectifs fixés conformément aux assignations du gouvernement suivant l’esprit des directives du ministère du commerce et selon les textes règlementaires. La mission reste toujours la même, celle des contrôles.

Les stratégies efficaces sont d’ores et déjà mises en œuvre pour qu’effectivement la feuille de route sortie de la première réunion du conseil soit exécutée avec succès. Pour ce faire, le président Fortunat N.M. joue à l’attaque, déploie des énergies nécessaires, veuille  et accompagne la direction générale dans l’accomplissement de la mission de gestion de l’office au quotidien. Il tire son inspiration et toute sa force sur le décret – loi n° 09/42 du 03/12/2009. Cette dernière fixe les statuts de l’Occ. Le conseil d’administration est donc institué aux termes de cette loi en organe de conception, d’orientation, de contrôle et de décision. Il a la charge de définir la politique générale de l’entreprise, d’élaborer le programme d’action et du budget, d’approuver les états financiers de fin d’exercice. Tout se passe par voie des débats et délibérations. Ces délibérations accouchent des résolutions qui entrent en vigueur après la signature des procès-verbaux sanctionnant des réunions du conseil pour la gestion de l’entreprise. Le conseil a par ailleurs des compétences particulières dans les domaines des constructions des immeubles, des acquisitions et des investissements durables. Il fixe en outre le cadre organique et le statut du personnel sur base des propositions de la direction générale. Il nomme le personnel exerçant un emploi de commandement, affecte, accorde des promotions, et licencie ou révoque des agents sur proposition de la direction générale.

Signalons que le conseil tient ses réunions suivant les dispositions de l’article 11 des statuts de l’office. Le président convoque des séances ordinaires trimestriellement. Alors que la tutelle, elle, sollicite des séances extraordinaires sur un ordre du jour bien déterminé à condition qu’il y ait manifestation d’un besoin ou d’un intérêt pour l’office.

Il faut indiquer que le conseil procède à des visites des entités. C’est une démarche de suivi et évaluation du travail sur terrain. Cet exercice les aide à voir de visu le niveau d’exécution des directives, le rythme d’avancement des travaux, les difficultés rencontrées et les failles afin de revoir des tirs et de bien orienter l’action de la direction générale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *