Rdc/Finances – DAC : Freddy Milambo, le contrôleur des contrôleurs !

Le directeur chef des services d’audit contrôle de gestion, Freddy Milambo Mombo mène des mains de maître  des politiques managériales sans précédente au sein de son service peu connu de l’opinion publique. L’audit contrôle de gestion sous sa direction et grâce à la bénédiction du ministre des finances connait des performances tous azimuts.

Jules César mokonzi

Il a apporté en effet une touche particulière dans l’audit contrôle de gestion. C’est l’instauration de l’ordre.  Très regardant sur les textes légaux et réglementaires en vigueur. Il travail nuit et jour.  A mois de cinq ans à la tête de cette direction, le génie créateur Freddy Milambo a transformé de ses propres mains ce service stratégique de l’état.  Il organise des missions d’audit contrôle de gestion partout à travers le pays. Il contrôle tout le monde même l’Inspection générale des finances est contrôlé par lui. C’est le contrôleur des contrôleurs.

En effet, le directeur Freddy Milambo Mbombo  met respectivement tous les agents en situation de tout faire pour que les gestionnaires des fonds publics s’adaptent au dispositif de contrôle interne, aux bonnes pratiques internationales, de réaliser des audits de performance dans les administrations publiques, d’harmoniser et diffuser des normes d’audit interne, de mettre en place dans chaque ministère d’un dispositif de contrôle de gestion et d’appuyer l’Inspection Générale des Finances dans l’objectif de garantir le bon emploi des fonds publics et à permettre aux décideurs d’assurer la maîtrise des risques liés à la gestion des politiques publiques dont ils ont la charge. Il s’agit de renforcer le système de contrôle interne et externe des finances publiques.

En visionnaire, et ne pouvant pas travaillé dans des très mauvaises conditions, Freddy Milambo M. a engagé la DAC dans un vaste programme des nouvelles constructions des bureaux modernes et de renforcement des capacités des agents. Il les a équipé en matériels informatiques suivant l’évolution des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il place l’homme (ressources humaines) au centre de son action.

Décidément, des conditions sociales et de travail des agents connaissent des améliorations. Un vrai coup de maître. Cela lui attire administration et respect. L’objectif est de rencontrer la vision du présidentielle sur le développement durable à travers l’état de droit et le progrès social.

Il termine donc l’année avec une note la plus grande distinction. C’est ce qui ressort du rapport des investigations d’une organisation non gouvernementale « couronne de la gloire » qui a suivi de très près les activités du directeur Freddy Milambo Mbombo et attends décerné à ce digne fils du pays son prestigieux prix de grande distinction.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *