Rdc/Développement durable & Intégral : Kasongo Kabwik active la formule divine!

Le général major, le numéro 1 du service national de la République démocratique du Congo, Jean Pierre Kasongo Kabwik ressuscite des mains de maître sous la bénédiction du commandant suprême de ses cendres ce service public qui est le service national « SN ». Il apporte sa touche particulière. Ce vaillant commando travaille nuit et jour pour étendre ce service sur l’ensemble du territoire national. Il s’agit là d’un coup de maître, le génie créateur.

Julien Ntabaza 

Une seule vision (Le peuple d’abord), un programme bien réfléchi mis en place. Il vise s’étendre sur l’ensemble du territoire national. Il récupère à cet effet les jeunes bandits et délinquants, le forme. Du coup, ils apprennent des métiers pratiques. Ce programme ambitieux, l’oeuvre du général major jean Pierre Kasongo Kabwik se matérialise et donne des résultats escomptés. Il  pense dans très peu des temps attaquer aussi l’élevage des porcs et autres bétails.

Les délinquants sont donc bel et bien pris en charge. Ils sont très bien formés et transformés en jeunes bâtisseurs. Certains ont appris des métiers et d’autres continuent à apprendre des métiers. On y trouve un peu de tous ce qu’il faut comme spécialité dans une société moderne. Il y a des maçons, des menuisiers, des agriculteurs etc.

Il faut dire que ces jeunes autre fois étaient une menace à la société et à la vie publique sont devenus véritablement une source de joie et pour la République (baisse du taux de délinquance et participation au développement du pays) et pour leurs familles respectives (ils prennent en charge les leurs).

C’est une main d’oeuvre publique que l’état lui même à créer et doit l’utiliser. Ils exécutent par ailleurs beaucoup des travaux publics dans le cadre du programme présidentiel du développement à la base (PDL 145 T) ces jours ci. Fabrication des bancs pour les écoles publics dont l’effectivité de la gratuité fait venir un grand nombre des élèves, construction des hôpitaux et infrastructures de base. Ils cultivent la terre et produisent des farines de semoule vendu prioritairement dans des sites d’approvisionnement établis en faveur des militaires ( camp tshatshi, camp kokoko, camp seta et camp Kabila) a un prix hors du marché soit 18 000 FC, pour un sac de 25 kilos moins de 10 dollars américain.

Le général major J.PKasongo Kabwik a, à six ans seulement de travail à la tête du S.N produit des grandes ouvrages ici ( Kaniama kasese, etc.) et là (Kongo central). La province du Kasaï orientale par exemple ; en Mbuji- Mayi Mupompa précisément  à MIABI. Elle (province) est passée au peigne fin des travaux du service national et le pays attend la production de 12 000 tonnes des maïs soit le double de la production de la saison passée. L’année agricole 2022 – 2023 est lancée, le Kasaï y participera activement. Il fait construit des écoles et hôpitaux à la grande satisfaction des populations qui devraient parcourir des longues distances à pied pour chercher où soigner des malades parfois même des malades mourraient en chemin faute de transport.

Résolument engagé dans l’option de la revanche du sol sur le sous sol et accomplir loyalement la mission lui est confiée par le commandant suprême et d’appliquer la volonté divine. Malheureusement cela lui crée des animosités et jalousies de tous ordres de la part des gens qui veulent sa tête.  Un poste très convoité par tous mais ignorant les sacrifices consentis par le général major Jean Pierre Kasongo Kabwik. Ils sont aussitôt déjoués par la clairvoyance du général major Jean Pierre Kasongo Kabwik à la manière du chien aboie, la caravane passe. Son bilan jusqu’ici est largement positif avec une plus grande distinction. Cela justifie d’ailleurs le prix spécial du jury de  la 10e Muana Mboka lui est décerné pour le travail abattu à la tête de ce service national moteur du développement. Point n’a besoin de rappeler les premières heures de son existence.

A l’entame de cette année soit le 20 janvier, le général major Jean Pierre Kasongo Kabwik crée un site à la fonction publique pour les fonctionnaires. Ce site a été baptisé Golgotha. Il a personnellement lancé la vente de cette denrée alimentaire.

A en croire une source digne de foi, cela va s’étendre  à travers le pays pour tout le monde avec comme point de départ  les quatre coins de Kinshasa.

La mise en place du site de la fonction Publique montre combien le numéro de SN s’investi dans la réalisation du programme présidentiel volet social.

Le général major Kasongo Kabwik travaille comme Joseph de la bible en son temps alors premier ministre de l’Egypte pour l’auto-suffisance alimentaire et de l’abondance des nourritures devant permettre à l’ensemble des populations nationales et celles du monde de trouver de quoi à manger ces jours avec la crise internationale qui secoue la planète et s’accentue chaque jour.

Il faut martelé que le général major Jean Pierre Kasongo Kabwik implante les administrations du service national dans toutes les provinces ce qui n’existaient depuis sa création d’il y a plus de quinze ans passés. C’est tout un autre management et d’une bonne organisation des toutes les ressources (humaines, financières, matérielles, logistique) mises à sa disposition.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *