Rdc/Entreprises : Mark Bristow confirme le Leadership de Kibali dans l’exploitation de l’or en Rdc!

Le président directeur général de Barrick Gold Corporation, Mark Bristow, a eu, son premier face à face à la presse, lundi 30 janvier à l’hôtel Memling comme de coutume. C’est la 47 ieme conférénce de presse de l’histoire de cette entreprise. Une responsabilité sociétale de rendre compte de ses réalisations de l’année passée, de présentation de ses projets pour la nouvelle année et de projeter l’avenir.

Ntabaza Kabego Julien 

Six grands moments forts ont en effet marqué cette première conférence de presse de Kibali de l’an 2023, à savoir le mot de bienvenu du directeur général Cyrille Mutombo, le briefing du président directeur général Mark Bristow sur des réalisations de l’exercice 2022 et la présentation des grands projets de Kibali, le jeu des questions réponses, remises des dons d’encouragement a deux organisations non gouvernementales de la contrée où Kibali exerce ses activités et des bourses à trois étudiants pour assurer la relève.

Dans son speech, Marck Bristow fait savoir que Kibali est la plus grande mine d’or en Afrique. Il faut noter cependant que l’investissement de Kibali en Rdc est de l’ordre de 4,4 milliards de dollars américains. Ces investissements contribuent significativement dans l’économie congolaise. Ce, respectivement en raison des paiements des taxes et autres redevances qui se chiffrent à 1,2 milliards de dollars américains puis des paiements des factures à des sous traitant de Kibali évalué à 2,4 milliards. Cela a permis à Kibali de développer des mécanismes économiques dans cette partie de la République.

Il a en outre épinglé la performance qu’à réalisé l’entreprise de trimestre en trimestre. L’on a assisté à l’amélioration de la production de l’or.

A en croire le résumé fait par le directeur général Cyrille Mutombo qui laisse entendre que pendant au même moment qu’elle consommait ses réserves, son équipe d’exploration menait de recherche pour s’assurer de son remplacement. A ces jours, Kibali fonctionne sur un programme quinquennal. Des projections sont faites dans ce sens là. Des études et recherches sont menées pour pouvoir tenir l’alimentation de l’usine. Elle s’appuie sur l’approche du développement durable. Très engagé à participer à la relance du tourisme en Rdc. Elle s’implique à la conservation de la nature. Elle est déjà à pied d’œuvre pour réintroduire les rhinocéros dans le parc national de la garamba. Cette espèce avait malheureusement été extincte du parc suite aux différents conflits dans cette partie du pays. Elle s’investit dans l’acquisition de 76 rhinocéros dans les trois prochains mois. Les cinqs premiers lots sont en route vers la Rdc. Ils viennent d’Afrique du Sud. Et atteindra Kibali dans les mois qui suivent. Un événement que Kibali attend célébrer.

Signalons que ce travail d’acquisition des rhinocéros se fait de commun accord avec l’Institut congolaise de la conservation de la nature « ICCN », d’avec les autorités du pays afin de s’assurer de la remise du tourisme dans le parc national de la garamba. L’USAID est l’un des partenaires qui a mis la main dans la patte dans ce dossier.

S’agissant des réalisations de 2022, Kibali a développé des technologies (automatisation de la mine souterraine). Cela l’a permis à améliorer la production de l’or. Ce système offre les meilleures conditions de sécurité des travailleurs qui y accèdent.

Il sied de martelé que l’industrie minière est cyclique. Il ya des périodes où la flèche des dividendes minières est ascendante. Et d’autres périodes, la flèche est descendante. Les législateurs et les autorités publiques sont invités chacun en ce qui le concerne à tenir compte de cet état des choses.

Qui commence bien fini bien, dit – on. C’est sur la note des remises des dons d’encouragement des ongs et des bourses aux étudiants puis séance photo que s’est refermée la conférence de presse trimestriel de Kibali, la première de l’an 2023 qui a vu l’équipe dirigeante de Kibali recevoir des prix de la part des journalistes couvrant ses activités depuis dix ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *