Événement : Le Saint père Pape François tient kinshasa en haleine !

L’ Afrique vibre au rythme papal. L’arrivée du saint père le Pape François dans ce continent est un événement historique après près de trois décennies que Jean Paul II aie passé. En Rdc, Kinshasa a été tenu en haleine trois jours successifs soit du 31 janvier au 03 février courant. Bien que les dispositions nécessaires avaient été prises, l’ombre du saint père Pape François a tout changé.

Reportage de Julien Ntabaza 

A son arrivée, le lundi 31 janvier, une journée ouvrable pas comme les autres. Une panique générale s’est observé dans pratiquement tout Kinshasa. Une timidité aux allures des jours fériés alors que le hôte du président Félix Tshisekedi était attendu à 15 heures. C’est le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde & président du comité préparatoire de l’accueil qui l’a reçu à sa descente d’avion puis se sont dirigés au salon VIP de l’aéroport international de Ndjili ou attendait d’autres membres du comité préparatoire avant d’aller au palais de la nation où le président Félix Tshisekedi l’attendait aussi pour le recevoir.

Les congolais de Kinshasa toutes tendances confondues se sont organisées et lui ont accueilli avec joie. C’était un accueil chaleureux. On pouvait voir des banderoles publicitaires dans tous les artères principales, les t-shirts décorés avec la photo du saint père etc.

Visiblement une marrée humaine arrangée le long du boulevard Lumumba pour saluer son passage en scandant des chansons à son honneur.

Le Pape François invite les gens d’enlever leurs mains dans les troubles à l’est de la Rdc

Le jour de la sainte messe, mercredi 01 février (aéroport de Ndolo) avait été décrété en partie chômée mais malheureusement la grandeur de son autorité, de sa personnalité et de son aura a paralysé même le bon fonctionnement des activités au grand centre économique de Kinshasa voir même les dispositions prises n’ont pas résisté à cette force. Cette journée dans son ensemble a été observer chômée. Cela a continué le jeudi 03 février où il s’entretenait avec la jeunesse catholique au stade des martyrs. Ce sont des grands pleins que sa sainteté a drainé tout long des activités qu’il a menait. Tous réconcilier à Jésus le thème de sa mission pastorale ici en Rdc. L’on retient aussi bien dans son homélie que dans des entretiens avec les jeunes et autres des messages fort édifiant et interpellateur d’amour, de refuser le mal (corruption), etc.

Les travailleurs eux mêmes par ailleurs se sont donnés des congés papal pour cause la paralysie des activités dans la juridiction administrative et l’ensemble du grand centre de la ville de Kinshasa. A Gombe par exemple, les périmètres du nonce apostolique baptisé pour la circonstance cité papale a été quadrillé et hautement sécurisé, placé sous la haute surveillance de la garde républicaine. Pourtant, il y se trouve des bureaux administratifs des services publics et autres activités. L’ordre est donné. Plus personne n’entre, le cas échéant, l’on devrait se munir des documents établis permettant d’accéder. Problème. Exercice que beaucoup n’aime pas. Le trafic a été coupé pour le taxis.

Le souverain pontife, le Pape François, a tenu, Kinshasa en mode pause pendant son séjour de trois jours soit du 31 janvier au 03 février courant. Qui commence bien fini bien, sa sainteté quitte Kinshasa à 10 heures destination soudan du sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *