Rdc/Économie – taux de change : Le CCE met en place un mécanisme d’informations sur le taux de change afin de contrer la spéculation !

Le Premier Ministre de la République démocratique du Congo, Jean-Michel Sama Lukonde,  a présidé, jeudi 09 mars 2023, une réunion spéciale du Comité de Conjoncture Économique centrée sur la situation conjoncturelle liée à la dépréciation du franc congolais face au dollar américain sur le marché de change.  Ce, pour mettre fin une fois pour toute à la spéculation observée sur le marché.

Julien Ntabaza 

Le comité de conjoncture économique « CCE » s’est résolu en effet de mettre en place un mécanisme d’information et publication régulière par voie des médias le taux de change de la banque centrale du Congo.

C’est une option prise du constat de désordre pour apporter la bonne information et surtout mettre fin à la spéculation qui s’observe de plus en plus sur le marché de change. Cette spéculation engendre des conséquences néfastes sur les prix des biens de première nécessité sur le marché.

A en croire le ministre d’État ministre du budget, Aimé Boji Sangara, Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a convoqué cette réunion spéciale autour de la question du taux de change de franc congolais à la suite des différents rapports que nous recevons de l’opinion publique. Et à cet effet, pour fixer l’opinion, il y a lieu de dire que les chiffres nous communiqués par la Banque Centrale du Congo révèlent que le franc congolais est demeuré relativement stable au cours des dernières semaines. Et à la date d’aujourd’hui, le franc congolais s’est échangé à un taux de 2035 francs congolais contre 1 dollar américain sur le marché officiel. Au marché parallèle, on a observé des taux qui varient entre 2250 et 2350 franc congolais pour un dollar américain.

Aimé Boji Sangara a souligné en outre que le pays fait face à une spéculation qui prend de plus en plus forme s’agissant la décélération de la formation des prix intérieurs..

« Il y a lieu de noter aussi qu’au cours des dernières semaines, on note une décélération de la formation des prix intérieurs. Cette décélération s’observe notamment à Kinshasa, dans la capitale de notre pays, à Lubumbashi, et à Goma. Il va donc s’en dire que nous faisons face à une spéculation qui prend forme autour de la question du taux du franc congolais et c’est pourquoi certaines mesures ont été préconisées pour apporter la bonne information et mettre fin à cette spéculation. Il s’agit notamment de la publication au quotidien par la BCC des taux du franc congolais dans les médias locaux et ensuite la Banque Centrale va procéder à un suivi permanent des taux sur le marché parallèle », a insisté le Ministre d’État, Ministre du Budget.

Pour sa part, la Gouverneure de  la Banque Centrale du Congo, Mme Malangu Kabedi, a affirmé que désormais  les Congolais seront tenus informés régulièrement de taux de la parité du franc congolais par rapport aux autres devises notamment  le dollar américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *