Afrique/Sous région GL – Réunion ministre travail SADC : Sama Lukonde vante les efforts du gouvernement de la Rdc en matière de la promotion de travail !

Le Premier Ministre de la République démocratique du Congo, Jean-Michel Sama Lukonde, a ouvert officiellement, jeudi 30 mars courant à l’hôtel du gouvernement, les travaux de la réunion des ministres de l’emploi et du travail des pays membres de la SADC. Il a vanté les efforts et d’expérience de la Rdc sur les réformes en cours de réalisation dans le secteur.

Julien Ntabaza 

Dans son speech, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a d’emblée mentionné que dans le cadre de l’amélioration du social des populations, conformément à la vision du Président de la République, Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a placé la promotion du travail décent et la couverture santé universelle parmi ses objectifs prioritaires.

Notez que le Gouvernement de la Rdc sous la coordination de Jean Michel Sama Lukonde avait procédé à la signature du mémorandum d’entente concernant le programme pays-travail décent 2021-2024 et à la validation du plan stratégique national sur la couverture santé universelle.

« Ces deux programmes témoignent de la volonté du Gouvernement et de la vision partagée par toutes les parties prenantes à placer l’homme et l’emploi au centre de la politique macroéconomique pour la réduction de la pauvreté, du chômage et du sous emploi. Tous ces efforts concourent à l’atteinte des objectifs du développement durable. Le mandat de la République Démocratique du Congo à la tête de la SADC a aussi été placé sous la thématique suivante : promouvoir l’industrialisation par le billet de l’agro-industrie de la valorisation des minérais et des chaînes de valeurs régionales pour une croissance économique et résiliente », a déclaré le Premier Ministre Sama Lukonde.

Il a en outre rassuré tous les États membres de la SADC que le Gouvernement de la Rdc ne ménagera aucun effort pour s’inscrire complètement sur l’ensemble des priorités qui seront retenues à l’issue des travaux. Ce qui aurait le mérite de contribuer, de manière significative, à la réalisation de l’agenda du travail décent pour tous à travers le cadre de coopération stratégique régionale sur l’emploi.

Le premier des warriors a par ailleurs fait savoir qu’au regard de sa volonté de renforcer l’intégration et le développement économique de la région, sonnGouvernement demeure « très attentif aux propositions du secteur de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance sociale afin que les réformes soient réalisées en priorité ».

« La République Démocratique du Congo s’est ainsi engagée dans un vaste processus des réformes. Parmi celles-ci je citerais: l’actualisation de la politique nationale de l’Emploi, ciblant les groupes vulnérables et défavorisés; -la mise à jour du répertoire des métiers et emplois par secteur; -la réforme de l’Inspection générale du Travail; -la mise en place d’une politique nationale de la migration, conformément aux résolutions du dialogue national tripartite sur la migration tenu à Kinshasa en juillet 2022 » (Sama Lukonde).

Il a indiqué que le Gouvernement de la République Démocratique du Congo jouera sa pleine partition dans les efforts de coordination entre les interventions du pays et celles de la communauté régionale.

« Toutefois, je suis persuadé comme vous d’ailleurs, que le respect de tous ces engagements est tributaire de la paix et de la sécurité dans toute la région. A cet effet, je tiens à saluer l’élan de solidarité manifesté par les Chefs d’États et de Gouvernement de la SADC suite à l’agression contre notre pays, de l’armée rwandaise sous couvert du mouvement M-23 », a conclu le Chef du Gouvernement.

Bien avant le Premier Ministre, la Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Claudine Ndusi, a fait savoir que quelques matières sont en cours d’examen et adoption. Il s’agit entre autres du protocole de l’emploi et du travail de la SADC, du rapport de la mise en œuvre du plan d’action de l’amélioration de la SADC; l’évaluation des directives issues des dialogues et tant d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *