Rdc/Politique & sécurité intérieure : Sama Lukonde instaure un mécanisme de partage d’informations aux élus !

Le Premier Ministre de la République démocratique du Congo, Jean-Michel Sama Lukonde, a présidé, jeudi 30 mars courant à la primature, une réunion de sécurité. C’est une réunion de sécurité élargie aux élus du peuple.

Jules César Mokonzi  

En effet,  le premier ministre Jean Michel Sama Lukonde met en place une nouvelle politique d’informations au sein la réunion de sécurité. Les élus du peuple sont associés à la tête des prises des décisions gouvernementale.

On a noté la participation (la première fois) du Vice-Premier de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde, le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Défense nationale et Anciens combattants, Jean-Pierre Bemba Gombo, la Ministre d’État en charge de la Justice Rose Mutombo, le Ministre des Affaires sociales et Actions humanitaires, ainsi que  les officiers supérieurs de la PNC, des FARDC et des responsables des services de sécurité.

Il faut signaler également la présence des membres de la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale.

A en croire le Vice-Premier Ministre en charge de l’Interieur et Sécurité, Peter Kazadi, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement a présenté à l’assistance un certain nombre d’informations à mettre à la disposition des députés nationaux membres de la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale.

« Il s’agit d’une pratique instituée par le Premier Ministre qui consiste à informer la représentation nationale à travers sa Commission Défense et Sécurité. La communication du Premier Ministre a tourné autour d’un certain nombre d’informations qui seront mises à la disposition des élus du peuple, à travers la Commission Défense et Sécurité », a déclaré Peter Kazadi Kankonde.

Signalons par ailleurs que c’est une première réunion de Sécurité à laquelle les deux VPM nouvellement nommés et installés ont pris part, cela 24 heures seulement après la cérémonie de remise et reprise avec leurs prédécesseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *