Rdc/Politique – Ier mandat de l’alternance : Fatshi change des données avant fin match !

Le président de la République démocratique du Congo et président sortant, Félix Antoine Tshisekedi renouvele son souffle à la veille des élections législatives et présidentielle de décembre 2023, soit 7 mois avant ces élections qui se  pointent à l’horizon. Il a remanié son gouvernement et fait entrer les poids lourds de la politique congolaise. Objectif, renforcer l’équipe gouvernementale en perte de vitesse et préparer les échéances électorales.

Julien Ntabaza  

Les nominés sont des personnalités et personnages très influent. Ils ont opinion sur rue dans la vie politique nationale du pays. Il s’agit en autre de Jean Pierre Bemba Gombo, Vitale Kamerhe, Antipas Mbusa Nyamwisi, Peter Kazadi et consorts.

Sur les lignes de front en effet, le président Félix Antoine Tshisekedi a placé comme vice – premier ministre ministre de la défense et des anciens combattants pour sa connaissance averée sur des questions de défense, militaires et des armées, l’ancien président de la République sous 1+4 et chef de guerres, Jean Pierre Bemba Gombo. L’homme s’y connait pertinemment bien dans ce secteur. Il a mené une lutte armée en son temps (contre le pouvoir de Laurent Désiré Kabila) pour la libération du Congo.

A l’intérieur et à la décentralisation est positionné comme vice premier ministre l’homme le plus dur et sévère du pouvoir, l’un des cadres du parti présidentiel  » l’UDPS » et proche du président, le député provincial Me Peter Kazadi. C’est une récompense pour les loyaux services rendus à la lutte du parti.

A la vice primature de l’économie nationale, il ressuscite le messie de la politique congolaise, l’homme de la situation, de règlements et resolutions des équations les plus difficiles son tout premier directeur de cabinet Vitale Kamerhe Lyakaningini Kingi. Cet ancien président de l’Assemblée nationale est professeur docteur et économiste à titré qui a une très riche expérience de gestion de plusieurs années et la maîtrise du fonctionnement de l’état. Il est porteur d’un programme de sortie de crise et de développement du pays. Ce programme il l’avait même remis au président de la République après son acquittement en rapport avec le dossier 100 jours. C’est fut vraiment un complot pour l’enterrer politiquement comparativement avec la crucifixion de Jésus.

Aux sports et loisirs le journaliste le plus célèbre et commentaire des matchs sur la chaîne publique Kabulo Mwana Kabulo fait son entrée dans le gouvernement Sama  2. Le choix est porté sur sa longue expérience et connaissances ainsi que ses nombreuses participation dans des grandes compétitions sportives aussi bien au niveau continental que mondial. Cela pourra aider au redressement du secteur.

Il faut souligner en conclusion que de l’économie nationale en passant par le social, les sports, loisirs, sécurité, défense de l’intégrité du territoire les signaux sont aux rouges. Les  nouveaux membres du gouvernement n’ont que 7 mois pour donner les meilleurs d’eux mêmes afin de renverser la tendance ou de remonter la pente chacun en ce qui le concerne.  Condition sinequanone au second mandat pour le candidat déclaré à sa propre succession Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *