Rdc/Politique – Sortie officielle de l’USN : Fatshi, le seul maître à bord du navire !

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a réussi à renverser à deux ans et demi de l’exercice de son pouvoir, les données, aussi bien à l’intérieur du pays, qu’au niveau continental qu’à l’international. C’est vraiment un grand coup du maitre. Il est resté le seul maître à bord du navire. Il rallie derrière sa vision de l’Union sacrée de la nation toutes les forces politiques et personnalités du pays afin de travailler pour le bien être de la population. Un seul événement qui a marqué la journée de samedi 29 avril, la sortie officielle de l’USN.

Julien Ntabaza 

C’est fait. Finalement l’Union sacrée de la nation « USN » a vu le jour officiellement lors d’un grand meeting au stade des martyrs de la Pentecôte, samedi 29 avril. Cet enfant (l’Union sacrée de la nation « USN ») qui a beaucoup duré dans le vendre de sa mère (les politiciens de la majorité présidentielle) a reçu de la visite de grands nombres des gens et autres curieux. Le stade a refusé même du monde. Déjà à partir de 11 – 12 heures, il était pratiquement difficile si pas impossible d’y accéder faute des places.

En effet, les mots des membres du présidium ont solennellement lancé la sortie officielle de l’Union au tour du président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

La naissance de cet enfant ou si vous voulez la sortie officielle de l’USN placé sous le signe d’un second mandat présidentiel de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pourra sans nulle doute apporter un changement dans la gouvernance et gestion de la res-publica . Un vent nouveau souffle déjà dans la vie politique congolaise. C’est l’instauration du pouvoir service, état de droit, la justice distributive, le programme de développement à la base ( Le PDL 145 T). Le slogan étant le peuple d’abord.

Bien avant, les sociétaires de cette organisation ont mis en place une sorte de constitution (charte de l’Union sacrée de la nation) pour mener désormais à bon et du forme son combat de la reconquête du pouvoir en faveur du candidat à sa propre succession, le président de la République Félix Tshisekedi et haute autorité politique de cette organisation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *