Rdc/Agriculture – PME féminine : Mireille Masangu Bibi Muloko visite les femmes maraîchères de Kimbala !

La ministre du genre, famille et enfants, Mireille Masangu Bibi Muloko, a visité, jeudi 04 mai,  les femmes maraîchères de Kimbala à Kimwenza gare, une banlieue de Mont Ngafula à Kinshasa. Cela rentre dans le cadre de s’approprier des différentes réalités qu’il y a dans son secteur.

Béatrice kuyigwa 

En effet, la ministre Mireille Masangu Bibi Muloko est descendu sur le terrain pour s’enquérir des réalités des femmes maraîchères du Village Kimbala, au site de Kimwenza gare, dans la commune de Mont Ngafula, à 35 km du centre ville.

Un accueilli avec enthousiasme des femmes maraîchères lui a été offert à si. Arrivée.

Elle a en suite parcouru en maraîchère expérimentée tout le site. Et a profité de cueillir des légumes légumes et autres.

Ces femmes rurales ont par ailleurs soumis leurs difficultés à celle qu’elles considèrent comme leur porte étendard.

Dans son intervention, la Représentante adjointe de l’ONU-Femmes, Catherine Odimba a demandé à ces femmes à cesser de pleurnicher et se prendre en charge, en vue de leur autonomisation économique.

« Notre Ministre, nous a montré qu’elle est maman. Voyez comment, elle a laissé son bureau climatisé pour venir jusqu’ici au village et elle a décidé de vous visiter, vous femmes rurales. Je pense que votre maman est une femme d’action, elle parle moins mais elle a beaucoup de réalisations. Cessons les vieilles habitudes et travaillons pour notre épanouissement « , a souligné Catherine Odimba.

Quelques maraîchères et leurs encadreurs très satisfaits ont exprimé leur sentiment euphonique à l’endroit de la patronne du Genre en Rdc, pour cette considération.

Noter que la ministre Mireille Masangu Bibi Muloko a au nom du premier ministre et de la haute hiérarchie du pays, rassuré à ces femmes rurales qui nourrissent la ville de Kinshasa, la détermination du Gouvernement à répondre à leurs préoccupations.

 » Si moi la Ministre du Genre, je suis venue jusqu’ici c’est puisque le gouvernement s’intéresse de tout le monde. Vous n’êtes pas abandonnées, vous avez la Représentante qui est là, maman Munga, c’est-à-dire que quand vous voyez maman Munga, automatiquement c’est la conseillère du genre, elle me représente. Nous connaissons toutes vos difficultés, nous sommes conscients, même le Président de la République avait un jour fait part des difficultés des femmes maraîchères. Il sait que vous avez des difficultés de terre. Et comme dans tous les extrêmes de la ville de Kinshasa les gens ne veulent que bâtir, au détriment des travaux de maraîchage, c’est le souci majeur du Président de la République de vous trouver des terres, pour vos activités d’agriculture. Qu’on vous laisse les terres qui nourrissent presque tout le monde. Donc le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a le souci pour la femme, il veut que les femmes soient très déterminées dans la politique d’autonomisation « , a indiqué Mireille Masangu Bibi Muloko.

C’est sous les ovations des maraîchères et maraîchers de Kimwenza gare que Mireille Masangu Bibi Muloko a quitté ce site, qui ouvre la série de ses actions sur terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *