Afrique/Sous région de GD Lac – Sommet extraordinaire de la SADC : Fatshi, toute une stratégie de rétablir la paix et sécurité en Rdc !

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est visiblement présent dans tous les fronts de bataille pour rétablir la paix et la sécurité dans son pays. Il ne dors pratiquement pas sous ses oreillers. D’un sommet à un autre. Après juste la 11è réunion des chefs d’états signataires de l’accord cadre d’Addis abeba de Bujumbura, le voilà dans un autre sommet à Namibie au sommet extraordinaire de la troïka des chefs d’états et de gouvernement de la Communauté de développement de l’Afrique Australe « SADC ». Objectif parlé paix et sécurité, mais surtout dicté la position de la Rdc sur toutes initiatives de paix et de la sécurité aussi bien en Rdc qu’au niveau de la sous – région.

Julien Ntabaza  

En effet, les travaux de ce Sommet avait été ouvert dimanche 07 Mai par la réunion extraordinaire du comité ministériel de la Troïka de l’organe, plus la troïka de la Sadc et les pays contributeurs des troupes à la Brigade
d’Intervention de la Force permettra aux Chefs d’État de définir une position à prendre face à la situation sécuritaire dans l’Est de la Rdc.

Ce sommet extraordinaire de la troïka des chefs d’états et de gouvernement de la Communauté de développement de l’Afrique Australe « SADC, c’est une rencontre avec les autres Chefs d’État à huit-clos. Ils vont échanger sur plusieurs aspects de cette situation sécuritaire préoccupante dans la partie Est de la Rdc notamment au Nord-Kivu.

La réunion des ministres des pays membres a précédé le huit clos des chefs d’états. Les ministres ont délibéré un certain nombre des points sur la situation de paix et de sécurité à l’Est de la Rdc à soumettre à la troïka des chefs d’état.

Noter que le Président congolais Félix-Antoine Tshisekedi a juste après le sommet de Bujumbura rejoint la Namibie via l’aéroport international de Hosea Kutako de Windhoek, dans la soirée de dimanche 07 mai afin de participer à la troïka des chefs d’états lundi 08 mai.

Il a été accueilli au pied de l’avion par les membres du Gouvernement  congolais et des officiels Namibiens. Du côté congolais se positionne en chef de file le Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Étrangères, Christophe Lutundula, le ministre de l’Intégration Régionale Antipas, Mbusa Nyamwisi ainsi que les généraux des Forces Armées de la RDC, à la tête desquels, le Chef d’État Major, le Lieutenant Général Christian Tshiwewe Songesha.

Il faut signaler que c’est en reconnaissance du besoin immédiat et urgent de rétablir la paix et la sécurité à l’Est de la Rdc que cette réunion des ministres des pays membres a été convoquée ainsi que ce Sommet des Chefs d’État de la SADC.

Il sied faut d’indiquer que la SADC a lancé des processus en vue de la convocation d’un Sommet tripartite de la Communauté de l’Afrique de l’Est « EAC » de la Conférence Internationale pour la Région des Grands Lacs « CIRGL » et de la SADC plus la Communauté économique des États de l’Afrique centrale « CEEAC », avec la participation de l’Union africaine et des Nations Unies en vue d’envisager une approche coordonnée dans le soutien à la RDC. Le
Secrétariat poursuit son engagement auprès de l’Union africaine en vue
d’organiser cette importante réunion.

Le président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo affiche une détermination à ramener la paix sur l’ensemble du territoire de son pays. Très actif sur le terrain des opérations diplomatiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *