Rdc/Politique & Société : Mireille Masangu Bibi Muloko Ouvre ses portes aux enfants !

La Ministre du Genre, famille et enfants, Mireille Masangu Bibi Muloko, a échangé, mardi 02 mai 2023, dans son cabinet de travail avec une délégation des enfants journalistes. Ces enfants veulent aussi participer à la reconstruction du pays. Ils ont soumis à madame la ministre un mémorandum des revendications pour application des décisions d’instituer le parlement des enfants et autres.

Florence Mugoli 

Ces enfants porteurs d’un mémorandum contenant une série des revendications des enfants, parmi lesquelles, il y a la mise en place du gouvernement et d’un parlement pour enfants.

Ils estiment que cela va aider la Rdc à doter des adolescents et des jeunes l’esprit de créativité, de cultiver l’amour du prochain et de communiquer en sachant tolérer la compétition.« La participation de l’enfant à l’avantage d’influencer positivement l’avancement des autres droits de l’enfant. C’est une raison de plus pour que vous preniez des mesures pour son avancement rapide. En ce jour, plusieurs conditions sont réunies pour faciliter cette pleine participation des enfants en République Démocratique du Congo, il s’agit notamment de la signature depuis le 07 mars 2018, de l’arrêté interministériel portant organisation et fonctionnement des comités du gouvernement des enfants, la présence dans le budget 2023, des lignes pouvant couvrir les activités de mise en place des comités d’enfants et d’installation du parlement d’ enfants, l’intégration dans les programmes scolaires des notions des droits de l’enfant, la prise en compte dans les calendriers scolaires de l’installation des comités des enfants et la disponibilité des bailleurs pour appuyer les activités de la participation des enfants. En venant auprès de vous, nous avons la ferme conviction que ce jour va constituer un moment où l’histoire de la participation des enfants, va connaître un tournoi décisif. Vous avez la capacité de convaincre le 1er ministre et le gouvernement, pour que les fonds destinés à la participation des enfants, soient effectivement débloqués en ce premier semestre de l’année « , a lu ce mémo la Représentante des enfants reporters, de la ville de Kinshasa, sublime Mokuba.

Les revendications des droits et participation des enfants et la mise en place des fonds pour le fonctionnement du gouvernement et du parlement des enfants, sont  en réalités conformes aux textes en la matière, déjà ratifiés et en vigueur en Rdc. A titre de rappel, le chef de l’État, avait installé le parlement des enfants, le 20 novembre 2022, lors de la célébration de la journée de l’enfance.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *