Rdc/Infrastructures & Développement – PDL 145 T : Sama Lukonde déploie une mission d’inspection au Kongo central !

Le Premier Ministre de la République démocratique du Congo, Jean-Michel Sama Lukonde, a déploié, une mission de suivi et évaluation des travaux du PDL 145 T dans le Congo central. Ce, en prévision des inaugurations imminentes d’infrastructures dans le cadre du PDL-145 Territoires.

Benjamin mugisho 

C’est une mission qu’éffectuent des conseillers principaux de la Primature et des experts de la CFEF afin de suivre de près l’état d’avancement des travaux exécutés dans le cadre du Programme de Développement local des 145 Territoires (PDL 145T) et à l’approche des inaugurations des ouvrages nouvellement construits.

Cette équipe (des conseillers principaux et experts) est chargé de faire la ronde de quelques territoires du Kongo Central où les travaux sont déjà lancés par la Cellule d’exécution des financements en faveur des États fragiles (CFEF), à travers les entreprises de construction sélectionnées.

Les territoires concernés par cette mission de suivi sont entre autres : Kasangulu,  Madimba, Songololo, Seke Banza, Lukula et Muanda. Partout, il est question de visiter les travaux de construction des bâtiments administratifs, des centres de santé et des écoles primaires.

Le territoire de Kasangulu est inscrit comme point de départ dans l’ordre de cette mission.

A en croire l’équipe de la Primature, avec à ses côtés quelques Experts de la CFEF venus de Kinshasa fait observer que l’évolution des 22 ouvrages en cours d’exécution, dont le bâtiment administratif de cette entité, l’école primaire Kasangulu 1 et l’hôpital de Masa poursuit son bonhomme de chemin. Dans ces différents sites, les travaux évoluent normalement avec un taux d’exécution moyen évalué à 60 %, à la grande satisfaction des bénéficiaires et même de la délégation. Surtout que c’est la main d’oeuvre locale qui est utilisée à 80%, à en croire l’ingénieur de la Congolaise de construction (2C), entreprise qui a gagné le marché pour exécuter les travaux.

Le Conseiller principal en charge des PTNTIC et Point focal de la Primature au PDL 145T, Tony Munongo,est plus que satisfait du travail malgré les défis qui restent encore à relever.

« Le programme de développement local des 145 territoires est un programme phare du Chef de l’État qui a pour ambition de pouvoir augmenter les capacités dans les territoires pour améliorer la vie des citoyens et combattre la précarité. Ici à Kasangulu, dans l’hôpital général de Masa, nous venons avec l’équipe de la Primature, accompagnée de quelques membres de la CFEF qui s’occupe du chantier, pour constater que les travaux ont, non seulement commencé, mais qu’ils ont une certaine évolution. On nous a fait faire le tour. On nous a fait comprendre effectivement quelles étaient les ambitions. Nous sommes ici convaincus que ces ouvrages seront livrés dans les mois qui vont suivre comme convenu. On a trouvé des bâtiments qui sont à 60% d’évolution. On a pris connaissance de l’impact que ce projet a ici pour la population. Je dirais que dans un premier temps, il y a bien sûr beaucoup de défis. Des défis qui ont été engagés par le Chef de l’État et coordonnés par le Chef du Gouvernement avec tous les membres du Gouvernement pour s’assurer que le projet a son impact par rapport à la population. Nous sommes satisfaits de voir que l’entreprise, sous la coordination de CFEF, est en train d’évoluer à une vitesse qui, non seulement nous a satisfait mais semble aussi avoir convaincu la population bénéficiaire notamment même le personnel de l’hôpital qui nous ont fait le témoignage positif », a déclaré Tony Munongo.

Pour la part du Conseiller spécial du Premier Ministre, Romulus Kisambe constate que le PDL 145T est  (projet phare du Chef de l’État) est en  train de prendre corps.

« C’est sur instruction de son Excellence Monsieur le Premier Ministre, son Excellence Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, que cette équipe de la Primature a été dépêchée dans le Kongo central pour justement se rassurer de l’exécution des travaux dans le cadre des 145 territoires. Nous venons de commencer par ici dans le territoire de Kasangulu où il y a 22 ouvrages qui sont exécutés. Nous allons poursuivre sur le territoire de Songololo, celui de Sekebanza, dans le territoire de Lukula et nous finirons par le territoire de Muanda. Donc ici, il est question de se rassurer que ce projet, voulu par son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, est un projet qui se matérialise et que la population va avoir cette réduction des écarts », a affirmé Romulus Kisambe.

Signalons par ailleurs que le Médecin directeur de l’hôpital, l’administrateur du Territoire de Kasangulu, quelques ouvriers et malades bénéficiaires du projet ont salué de vive voix le PDL-145 territoires.

Après Kasangulu, la délégation a fait un crochet à Madimba, un autre territoire où les travaux de construction du bâtiment administratif est à 70% du taux de réalisation.

Même sentiment de satisfaction pour la délégation de la Primature qui a salué l’évolution sensible des travaux. Sentiment également partagé par l’Administrateur du Territoire de Madimba. Les émissaires du Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde ont noté avec la même satisfaction, l’évolution des travaux selon le même rythme dans le territoire de Mbanza-Ngungu.

Il faut retenir que le PDL-145T vise à promouvoir le développement intégral des entités locales. Il répond à un besoin de justice sociale, car les richesses du pays doivent être redistribuées de manière équitable. Toute fille et tout fils de la Rdc doit jouir des retombées des richesses du sol et du sous-sol de son Pays, conformément à la vision du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

L’objectif global visé par le PDL-145T en définitive, c’est de corriger les disparités de développement humain durable entre les milieux urbain et rural, de réduire la pauvreté et les inégalités croissantes et de transformer les conditions de vie des populations en améliorant significativement l’offre publique de services socio-économiques de base dans l’ensemble des territoires ruraux de la Rdc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *