Afrique/Sous région GL : Fatshi souffle un vent nouveau à la diplomatie congolaise !

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a fixé, vendredi 12 mai courant, lors d’une rencontre avec la communauté congolaise vivant à Gaberone (Botswana), l’opinion publique (nationale, continentale et internationale), sa position sur le retrait de la force de la communauté de l’Afrique de l’est « EAC ».

Julien Ntabaza

A en croire le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo lors de son entretien qu’il a eu vendredi à Gaborones avec la communauté congolaise du Botswana, l’option du retrait de son pays de la Communauté de l’Afrique de l’Est est bel et bien claire.

Il s’agit principalement des raisons d’inefficacité de cette force.

Il a affirmé, en outre que l’adhésion de la Rdc à cette communauté était la réponse à une demande pressante des congolais vivant dans la partie Est du pays où s’exercent d’intenses activités commerciales.

Selon Félix Tshisekedi, la Rdc a adhéré de bonne foi, à l’EAC pour faciliter le commerce transfrontalier et faire bénéficier à nos compatriotes les avantages de la libre circulation des biens et personnes au sein de l’espace.

 » Cette décision a été mûrement réfléchie »,  a déclaré le président congolais.

Il faut signaler qu’il ne regrette pas de la décision prise du fait de la position géostratégique de notre pays situé entre deux océans.

« L’actuelle agression de notre pays par le Rwanda est une situation conjoncturelle créée par les dignitaires du régime actuellement au pouvoir », (Fatshi).

Le président Félix Tshisekedi garde par ailleurs l’espoir de voir un jour le Rwanda dirigé par un président non belliqueux qui entretiendra de relations pacifiques de bon voisinage avec la Rdc

Noter que le président Félix a retiré ses observations sur la force régionale de l’EAC. Il affiche son optimisme sur l’engagement des Fardc et l’appui de la force militaire de la Sadc pour mettre fin à l’agression rwandaise.

Cet échange entre le président de la république et sa diaspora de Gaberones s’est déroulée dans une effervescence particulière, après l’inauguration de la nouvelle ambassade de la Rdc à Gaborones .

Lambassadrice congolaise à Gaberone, Émilie Mushobekwa, a, au nom de la diaspora congolaise, salué la célérité avec laquelle le Président de la république Félix Tshisekedi a répondu favorablement à la demande lui adressée par ses compatriotes en novembre 2020.

Ce poste consulaire va faciliter l’intégration des congolais basés au Botswana .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *