Rdc/Partenaires financiers mondiaux – Appui budgétaire BM : Sama Lukonde & Albert G. Zeufack réfléchissent réformes à mener !

Le Premier Ministre de la République démocratique du Congo, Sama Lukonde et le Directeur des Opérations de la BM, ont examiné, jeudi 11 mai courant à la primauté, les moyens de poursuivre et d’approfondir les réformes initiées dans le cadre de l’appui budgétaire et d’autres programmes financés par cette institution financière.

Francine Munyere nkana 

Ce sont des échanges directes que le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde a eu avec la délégation de BIRD IDA, groupe de la Banque Mondiale.

Au cœur de cette entrevue, la nécessité d’approfondir les réformes initiées dans le cadre de l’appui budgétaire de la Banque Mondiale, mais également le programme de développement du Congo supporté et financé par cette institution financière.

A en croire le directeur des Opérations pour la République démocratique du Congo, l’Angola, le Burundi et le Sao Tomé et Prince,  Albert G. Zeufack, la réunion a abordé principalement l’épineuse question de poursuivre et d’approfondir les réformes qui ont été initiées aussi bien dans le cadre de l’appui budgétaire de la Banque Mondiale, que dans le cadre du programme de développement du Congo.

 » Nous avons eu un entretien extrêmement productif avec son Excellence Monsieur le Premier Ministre. Nous avons commencé par exprimer nos condoléances au peuple congolais pour les tristes événements qui se passent à l’est du pays et encore plus récemment les éboulements qui ont coûté la vie à plus de quatre cents congolais ces derniers jours. Nous avons exprimé nos condoléances. Mais nous avons aussi apporté notre potentiel soutien, notre potentiel aide pour réagir extrêmement vite face à cette situation de catastrophe. Nous avons également discuté avec son Excellence Monsieur le Premier Ministre de la nécessité de poursuivre et d’approfondir les réformes qui ont été initiées aussi bien dans le cadre de l’appui budgétaire de la Banque Mondiale, que dans le cadre du programme de développement du Congo que nous sommes très fiers de supporter et de financer. Comme vous le savez, la BM a connu une augmentation assez forte de son portefeuille. On est à plus de huit milliards de dollars qui sont dans notre portefeuille pour supporter les projets de développement de la République démocratique du Congo avec pour objectif d’avoir un impact palpable sur la vie des Congolais. Donc nous avons discuté avec son Excellence Monsieur le Premier Ministre de toutes les actions à prendre pour s’assurer que cet effort des réformes ne tombe pas et qu’on le maintienne pour le bien de tous les congolais », a souligné Albert G. Zeufack.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *