Rdc/développement : Les experts de la primature & de CFEF bouclent la mission d’inspection du PDL 145 T au Kongo central !

Les experts de la primature et de CFEF,  ont bouclé, vendredi 12 mai courant, la mission de suivi du PDL-145 Territoires au Kongo central. La mission est terminée sur une note positive. Les prestataires promettent de livrer ces ouvrages dans le délai fixé.

Benjamin mugisho 

La mission des experts de la primature sur les travaux du programme PDL 145 T au Kongo central a finalement pris fin. Ce, après plusieurs jours d’intenses activités dans beaucoup de territoires de la province du Kongo central.

L’équipe a bouclé cette mission d’itinérance consacrée au suivi des travaux exécutés dans le cadre du Programme de Développement local des 145 territoires avec une note positive sur l’évolution des travaux dans l’ensemble des chantiers visité.

Il faut souligner que cette mission de suivi a été diligentée par le premier ministre Jean Michel Sama Lukonde en prélude de sa prochaine descente dans le Kongo central. C’est dans cet optique que l’assistant principal du Premier Ministre, Isaac Bakajika, a appelé les différents prestataires au respect strict du delai de livraison des infrastructures.

Seul bémol, dans le territoire de Muanda, dernière étape de la visite d’inspection, l’entreprise CARTOUCHE accuse un petit retard dans l’exécution des travaux.

Après la visite de courtoisie rendue à Madame l’Administrateur du Territoire de Muanda et les civilités qui s’en sont suivies, la délégation a entamé sa visite par les travaux du Bâtiment administratif qui devra abriter le bureau de l’AT et d’autres services. Ici, les travaux sont presque au niveau de la charpente.

Après le Bâtiment administratif, la délégation, avec à ses côtés, Madame l’Administrateur du Territoire, s’est rendue à l’EP1 NSUMBU et à l’EP BAZA.

Au niveau de l’EP NSUMBU, les travaux d’élévation des murs pour les différentes salles de classe sont presque finis. Au niveau de l’EP BAZA quelques failles sur le délai des travaux ont aussi été relevées.

Les bénéficiaires de ces ouvrages notamment les Directeurs des écoles ainsi que la population environnante ont salué de vives voix le PDL-145 territoires qui va leur offrir, pour la première fois, des bâtiments en matériaux durables et de bonne qualité.

La délégaton s’est enfin rendue à Nsi-a-Mfumu, à 20 kilomètres du Chef-lieu du Territoire de Muanda, où les travaux de construction d’un Centre de Santé sont exécutés.

Madame l’AT dont la juridiction est bénéficiaire du PDL-145, a salué le Programme tout en émettant le vœu de voir les prestataires finir leurs travaux dans le delai leur imparti et conformément au cahier des charges.

Le Conseiller principal du premier ministre, Didier Kiony a aussi salué l’évolution des travaux dans l’ensemble des territoires du Kongo central qui ont fait l’objet de la visite. Il a souligné le caractère économique et social du PDL-145 T au profit des populations.

Résumant la Mission de suivi dans le Kongo central, l’ Assistant principal du Premier Ministre,  Isaac Bakajika, note une évolution positive des travaux dans l’ensemble des territoires visités. Il a néanmoins dit avoir appelé les différents prestataires au respect strict du delai de livraison des infrastructures, car le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde tiennent à cela.

« Après toute l’itinérance que nous avons faite dans la province du Kongo central, nous pouvons aujourd’hui déclarer que nous avons une satisfaction. Satisfaction du fait que dans tous les territoires où nous sommes passés, les travaux du PDL-145 T sont en train de s’exécuter. C’est vrai, avec beaucoup de contraintes, mais ce qu’il faut retenir, c’est qu’il y a un effort remarquable de pouvoir amener les infrastructures dans tous les territoires. Aujourd’hui, nous pouvons observer qu’aux côtés de certaines ruines, où certaines écoles sont dans des conditions assez déplorables, il y a des bâtisses qui poussent des terres et qui nous prouvent à suffisance que demain, les enfants vont étudier dans les meilleures conditions », a déclaré Isaac Bakajika.

A titre d’information, l’objectif du PDL-145 T est de corriger les disparités de développement humain durable entre les milieux urbain et rural, de réduire la pauvreté et les inégalités croissantes, et de transformer les conditions de vie des populations en améliorant significativement l’offre publique de services socio-économiques de base dans l’ensemble des territoires de la Rdc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *